Earl & Mooch – T5 : Enfin Libre – Patrick McDonnell – Humanoïdes Associés

15 juillet 2008 1 commentaire
  • Earl est un chien, Mooch un chat. Mais les deux compères ont fait main basse sur la haine naturelle entre leurs deux espèces et s’entendent plutôt bien. Depuis 1994, grâce à l’imagination et au trait de crayon de l’américain {{Patrick McDonnell,}} ils font quotidiennement leurs 400 coups ensemble.

Enfin Libre, cinquième tome de la série, Reprend les gags paru entre 1996 et 1997. Les Humanoïdes Associés les ont réunis par thématique : perte de poils, rencontre avec des lapins, avec des ours, avec le vilain petit canard…. Un choix judicieux, qui donne plus de cohérences à l’ensemble et nous permet de mieux pénétrer l’univers délirant d’Earl & Mooch.

Sous la forme de strips, jonglant entre une à dix cases, Earl & Mooch s’inspirent et tentent d’égaler les meilleures séries dans le genre que sont Calvin et Hobbes, Snoopy ou encore Garfield, mais sans y parvenir. Le niveau est bon et on sourit à plusieurs reprises aux tribulations des deux animaux, mais sans plus. Disons que c’est un peu l’apanage de toutes ses séries paraissant sous la forme de strips d’offrir des niveaux plus ou moins drôles et variés de gags.

Earl & Mooch – T5 : Enfin Libre – Patrick McDonnell – Humanoïdes Associés

Sous sa couverture en souple, Enfin Libre est l’album idéal à emporter sur les plages cet été. À lire entre deux séances de bronzettes et de baignades à la mer.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :