Earth 2 T1 - Par James Robinson & Nicola Scott - Urban Comics

24 avril 2015 0 commentaire
  • Imaginez une Terre où Superman, Batman et Wonder Woman se seraient sacrifiés pour sauver la planète. Dans ce monde privé de ses « Merveilles », l'ordinaire semble être redevenu la norme, mais une nouvelle menace va amener à l'avènement d'une nouvelle génération de héros. Bienvenue sur Terre-2 ou une des séries DC les plus étonnantes du moment !

Il y a cinq ans, Darkseid, le tyran d’Apokolips, tenta de conquérir la Terre. Le monde fut plongé dans la guerre totale mais la population put compter sur ses « Merveilles », huit êtres exceptionnels, des super-héros, dont Superman, Batman et Wonder Woman, pour éviter une annihilation totale.

Au prix d’une lutte acharnée, mais également du sacrifice des « Merveilles », Darkseid et ses troupes furent repoussés, ramenant une paix fragile sur un monde blessé et meurtri.

Earth 2 T1 - Par James Robinson & Nicola Scott - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Ce monde, c’est Terre-2, l’une des 52 Terres parallèles constituant le multivers ré-imaginés depuis le lancement de The New 52, la nouvelle ligne éditoriale de DC Comics depuis 2011. Il s’agit donc d’une Terre distincte de celle où se déroulent les séries régulières les plus connues de DC Comics (Superman, Batman, Wonder Woman, Green Lantern, Aquaman, etc.), nommée simplement Terre-0.

Earth 2 se présente donc comme un comics exploitant une version alternative de l’univers « standard » DC Comics, ce qui lui permet certaines ruptures, comme celle de tuer la trinité DC dès son ouverture (ce qui, au passage, rend la couverture particulièrement trompeuse !)

Cependant Earth 2 n’apparaît pas non plus comme une œuvre totalement originale. En effet elle s’inscrit dans une tradition, celle de la Terre-2 de la période dite pré-Crisis (1956-1986) qui abritait les super-héros de l’Âge d’Or (1938-1950), représentée par la JSA (Justice Society of America), qui furent remplacés par une nouvelle génération au milieu des années 1950, incarnée par la JLA (Justice League of America).

Pour dire les choses plus simplement, Earth 2 nous propose une version ré-imaginée et modernisée de la JSA, reprenant des versions de l’Âge d’Or de certains héros bien connus, comme Green Lantern ou Flash… Le tout avec, comme il se doit, un certain nombre de clins d’œil et de références que les lecteurs les plus érudits apprécieront.

Aux commandes nous retrouvons le vétéran James Robinson, spécialiste s’il en est de l’Âge d’Or, dont le run sur Starman des années 1990 est resté dans les mémoires et qui participa au retour de la JSA en 1999, avec David S. Goyer (série reprise ensuite par l’incontournable Geoff Johns). Bref un auteur qui connaît bien son sujet.

La partie graphique se trouve elle assurée essentiellement par l’australienne Nicola Scott qui s’est fait connaître sur Birds of Prey et Secret Six. Elle nous propose des planches typées mainstream de grandes qualités, lisibles, dynamiques et épiques à merveille.

© DC Comics / Urban Comics

Ce premier tome [1] narre donc l’après « bataille finale » et nous plonge dans un monde en pleine reconstruction, suivant plusieurs trajectoires qui vont évidemment se rejoindre.

Il y a d’abord Jay Garrick, gentil loser qui, à la fin de ses études, vient de se faire larguer par sa copine, et devient Flash après avoir hérité de la vitesse du Dieu Mercure.

Suit Alan Scott homme d’affaire philanthrope et gay, qui va endosser le costume de Green Lantern, tirant son pouvoir, la flamme verte, d’une force connectant tous les organismes vivants de la planète.

Auxquels se joignent, bon gré mal gré, Hawkgirl, une femme dotée d’ailes, et The Atom, qui peut se changer en géant. Sans oublier Mister Terrific, héros de Terre-0 qui « échoue » sur cet autre monde et se retrouve dans une situation bien périlleuse.

La première menace à laquelle ils vont devoir faire face est Grundy, champion du Gris et de la pourriture [2], entité monstrueuse qui a pour objectif de détruire toute vie sur la planète !

L’exécution est simple, mais se montre efficace, entre des personnages qui doivent assumer un statut et des obligations de héros du jour au lendemain, de l’action tonitruante, une Armée Mondiale qui cherche à créer ses propres « Merveilles », une ancienne « Merveille », pragmatique et cynique, prête à tout pour protéger la Terre, et des minions de Darkseid qui se cachent en attendant leur heure !

Ce nouveau titre nous propose donc d’assister à l’avènement d’une nouvelle ère de héros, avec l’avantage de tous les suivre à travers un unique titre, et cela avec la liberté toute particulièrement d’un univers indépendant, n’ayant pas à jongler avec les contraintes inhérentes des titres standards de l’univers « officiel ».

Avec ses héros et son ton, mêlant astucieusement Old School et idées modernes, Earth 2 se présente comme une excellente série de super-héros fun et trépidante, et un ambassadeur parfait d’une certaine idée des icônes héroïques propre à DC Comics.

Nous attendons la suite avec impatience !

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Earth 2 T1. Par James Robinson (scénario), Nicola Scott (dessin) & collectif (dessin). Traduction Edmond Tourriol & Mathieu Auverdin. Urban Comics, collection "DC Renaissance". Sortie le 3 avril 2015. 232 pages. 19,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

[1Les épisodes contenus dans Earth 2 T1 : Rassemblement sont :
- Earth 2 #0-8 (mai 2012 à janvier 2013),
- DC Universe Presents #0 -Mister Terrific- (septembre 2012).
Et signalons que ce premier tome d’Urban Comics est un peu plus épais que son équivalent US. En effet il comporte les épisodes #0, #7-8 et DC Universe Presents #0 issus du tome 2 US.

[2Notons la référence à l’équilibre mystique du Sang, de la Sève et de la Nécrose développé dans les séries Animal Man et Swamp Thing.

  Un commentaire ?