Newsletter ActuaBD

Eisner Awards : équilibre entre petits et gros éditeurs !

20 avril 2004 0 Comics par Laurent Queyssi
🛒 Acheter
  • On entends souvent dire que les prix du festival d'Angoulème sont trop nombreux et que la cérémonie dure longtemps. Que dire alors des Eisner Awards, leur équivalent américain?? Avec 26 prix et 5 fois plus de nominés, la remise des prix risque de s'éterniser...

Cette année, certains titres et certains auteurs ressortent du lot. Nuits éternelles de Gaiman, publié en France chez Delcourt cumule quatre nominations tandis que Brian Michael Bendis et Greg Rucka (deux scénaristes) ont, eux, cinq nominations chacun. Dans le peloton de tête, on retrouve l’excellent Kyle Baker, Chris Ware, Tezuka et... Marjane Satrapi. Malgré l’état désastreux du marché américain, ces Eisner Awards ont belle allure et représentent plutôt bien tous les styles et tous les éditeurs.

Avec les nominations de Bendis, c’est Marvel qui est honoré en grande partie, mais Vertigo n’est pas en reste avec Gaiman et Warren Ellis (nominé pour Global Frequency et l’excellent Orbiter).

Craig Thompson pour Blankets ou Paul Pope sonnent la charge des nouveaux auteurs éloignés du super-héros et travaillant sur des formats nouveaux pour le marché américain. En effet, les fascicules se vendant de moins en moins, tous les espoirs sont tournés maintenant vers les albums vendus en librairie : à la franco-belge.

Reste à savoir maintenant si les résultats vont refléter cet équilibre entre petits et gros éditeurs.

Notons, enfin, la nomination pour le meilleur lettrage de Dave Sim qui vient d’achever sa série Cérébus au numéro 300. Un monument d’édition !

La liste complète ici

(par Laurent Queyssi)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD