El Spectro T.2 - Trans-Amazonie - Par Rodier & Antoine - Le Lombard

26 août 2013 6 commentaires
  • Le second tome d'El Spectro nous entraine cette fois dans une histoire inspirée des grands récits d'aventure automobile où le danger et l'exotisme côtoient les jolies filles et les belles carrosseries.
El Spectro T.2 - Trans-Amazonie - Par Rodier & Antoine - Le Lombard
El Spectro T.2 - Trans-Amazonie
Rodier & Antoine (c) Le Lombard

El Spectro, le champion de la lucha libre (catch mexicain), devenu pilote de course, est invité à participer à la Trans-Amazonie, une grande course automobile qui suit le fil du fleuve Amazone. Tout au long de cette aventure riche en rebondissements, le champion sans peur et sans reproche se fera de nouveaux amis à l’image de la star hollywoodienne Sambuca et de la plantureuse pilote Erika Schneider. Surtout, il retrouvera sur son chemin un ennemi sorti tout droit de son passé et qu’il croyait mort...

Publié en 2011, le premier tome de cette série résolument rétro n’avait pas totalement atteint ses objectifs de vente malgré un excellent accueil critique et une nomination pour la sélection polar du 39e festival d’Angoulême. Qu’à cela ne tienne, les éditions du Lombard ont décidé de poursuivre pour au moins deux albums supplémentaires les aventures du lutteur masqué. Ainsi, l’épisode trois, qui se déroulera en Louisiane, est annoncé à la fin de cet album.

Inspiré par El Santo, un célèbre catcheur issu du cinéma populaire et de la BD centrale-américaine, le personnage créé par Yves Rodier et Frédéric Antoine est à classer dans la tradition des héros exemplaires des années 1950 et 1960, du genre de Gil Jourdan, Tif & Tondu ou encore Michel Vaillant. À ce propos, les auteurs profitent de cet album pour rendre hommage au célèbre pilote créé par Jean Graton.

Loin de se contenter d’une caricature des bandes dessinées du passé, les auteurs réussissent à nous proposer une série inspirée par la tradition de la BD franco-belge tout en lui ajoutant ici et là quelques touches de modernité. Quoiqu’un peu kitch et désuet, le personnage d’El Spectro suscite toutefois de la sympathie et on se laisse entrainer sans mal dans ses aventures rocambolesques. Un bon moment de détente !

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
6 Messages :
  • Vive El Spectro !!!
    26 août 2013 18:21, par Jean-Michel Vernet

    Un excellent album d’aventures, bien mené et dessiné très efficacement par Yves Rodier (l’homme qui peut dessiner comme Hergé et qui a terminé "L’Alph’art" !!) apparemment très en forme !

    Un bel hommage également aux "classiques" indémodables que Franquin, Jidéhem ou Will nous ont offerts jadis et dont Antoine et Rodier retrouvent tout le charme, un peu naïf et désuet !

    A acheter et à lire sans plus attendre car c’est une des très bonnes surprises éditoriales de l’année ! Merci au Lombard pour ce petit bijou !!

    Répondre à ce message

    • Répondu par Jean-Louis le 26 août 2013 à  21:09 :

      l’homme qui peut dessiner comme Hergé

      Hahahha keski faut pas lire. Non, Rodier ne sait pas dessiner comme Hergé, il suffit d’ailleurs de voir L’Alph’art" qu’il tenté de finir pour voir le fossé.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Oncle Francois le 27 août 2013 à  10:37 :

        Il est, semble-t-il , plus facile de surpasser Graton que Hergé !

        En tout cas, cet album semble sympa. J’ai presque faillli l’acheter.

        Répondre à ce message

      • Répondu par Jean-Michel Vernet le 27 août 2013 à  16:36 :

        Hahahha keski faut pas lire. Non, Rodier ne sait pas dessiner comme Hergé, il suffit d’ailleurs de voir L’Alph’art" qu’il tenté de finir pour voir le fossé.

        Un petit conseil, Jean-Louis, pour actualiser vos connaissances : tapez donc "Tintin et le Prisonnier du dragon rouge" sur Google Image et vous verrez en quelques illustrations ce que sait faire Rodier aujourd’hui (et non il y a 20 ans en arrière !) quand il dessine dans le style d’ Hergé.

        Répondre à ce message

  • Le scénario m’a plus fait penser aux Fous du Volants qu’à autre chose.

    Répondre à ce message