Newsletter ActuaBD

Electric Girl - Vol. 1 : Drôle de génie - Michael Brennan - Peps

7 octobre 2006 0 Comics par François Peneaud
🛒 Acheter
  • Deuxième des quatre albums de lancement de la collection Peps, avec une charmante série mettant en scène une ado dotée de pouvoirs plus gênants que gratifiants et accompagnée d'un gremlin facétieux.

Virginia se passerait bien des pouvoirs qui l’accompagnent depuis sa naissance : sa maîtrise (ou plutôt son manque de maîtrise) de l’électricité ne facilite ni sa vie, ni celle de ses proches. Fusibles qui sautent, ordinateurs s’éteignant juste au moment de l’enregistrement, etc., tous ces traquas sont parfois compensés par les aventures dans lesquelles l’entraîne Oogleoog, son ami pas si imaginaire que ça. Gremlin de son état, et donc chargé de provoquer autant d’ennuis que possible pour les humains à qui il est invisible - sauf à Virginia, bien sûr -, celui-ci protège cependant la jeune fille lorsqu’elle est en danger, ce qui fait de ce personnage une sorte de Jiminy Cricket amoral à l’humour quelque peu sadique.

L’ambiance de cette série de Michael Brennan (trois volumes parus en VO) est à la fois divertissante et quelque peu inquiétante. À côté de l’humour qui naît des mésaventures quotidiennes de Virginia se trouvent des zombies, des pédophiles, des gamins qui construisent des jouets assassins, et autres menaces plus ou moins sérieuses, tout cela sans que les histoires ne tombent réellement dans le dramatique.

Le dessin est dynamique et facile à lire, mélangeant éléments quasi réalistes et stylisation qui croque en deux-trois traits visages et expressions.

Dans ce premier album, l’auteur réussit à tenir sur le fil du rasoir, entre quotidien décalé et aventures en miniature, sans d’ailleurs non plus chercher à donner des leçons à ses personnages. Il y a dans cette Electric Girl une absence de moralisme qui fait plaisir à voir.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD