Espèces du XIIIe ordre - Jampur Fraize - 6 Pieds sous terre

25 juin 2005 0 commentaire
  • Les éditions 6 Pieds sous terre ont l'excellente idée de proposer une nouvelle version du délicieux petit manuel de zoologie zarbi de Jampur Fraize.

« Le XIIIe ordre des animaux compte environ 1800 espèces (pas encore toutes décrites) que l’on trouve dans toutes les parties du monde. Quelque (sic) soit leur taille, ce sont tous des parasites. »

Ainsi débute la version revue et redessinée [1] du court album Espèces du XIIIe ordre, réalisé par l’auteur belge d’adoption Jampur Fraize. Il ne s’agit pas de bande dessinée, mais d’illustrations, chaque animal ayant droit à deux pages décrivant ses moeurs (« [Le Flatule Germanique est] capable d’émettre des bruits de fauteuils qu’on déplace à plus de 500 m »), habitudes (« À Noël, si les enfants sont moyennement sages, l’ounoutriple ne leur infecte qu’une partie des jambes ») et alimentation (la Furule consomme du cérumen et des croissants bien frais), le tout accompagné de plusieurs dessins.

Jampur Fraize fait preuve d’un humour assez dégueu, ses animaux ayant tendance à provoquer des réactions épidermiquement violentes chez les humains, mais aussi souvent non-sensique. Le lecteur est partagé entre hilarité et envie de vomir - il est d’ailleurs fortement conseillé de ne pas essayer de faire les deux à la fois. Son dessin est simple, mais adapté à ses textes, et les enfants (pas) sages passeront des heures à contempler la magie dont fait preuve Dame Nature. Qui devait être singulièrement pintée quand elle a pondu ces animaux.

Espérons en tout cas que Jampur Fraize décidera un jour de chausser à nouveau son chapeau de naturaliste et qu’il découvrira tout plein de nouveaux animaux absurdes [2].

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Page de l’éditeur, avec un extrait.

[1Première parution en 1996 aux éditions Mescal.

[2N’oublions tout de même pas que Darwin pensait que les baleines avaient évolué à partir des ours quand ceux-ci avaient décidé de nager !

  Un commentaire ?