Écrans

Et si le meilleur moyen d’attendre le troisième film des Gardiens de la Galaxie était un jeu-vidéo passé sous les radars ?

Par Romuald LEFEBVRE le 19 janvier 2023                      Lien  
Passé plutôt inaperçu lors de sa sortie en 2021, un jeu-vidéo consacré aux Gardiens de la Galaxie pourrait bien nous permettre de patienter sagement jusqu'à la sortie du prochain film qui leur sera dédié en mai prochain.

Ah, Les Gardiens de la Galaxie au cinéma… Au-delà du succès public de ces films et de ses personnages attachants, c’est aussi un jalon, certes mineur, pour ActuaBD : ce fut le premier film du Marvel Cinematic Universe que l’on a découvert en projection presse. Si les salles obscures sont de plus en plus grandes jusqu’à nos jours pour accueillir des journalistes et des critiques toujours plus nombreux, eh bien, ce n’était pas le cas à l’époque où très peu de personnes s’étaient rassemblées dans la torpeur de l’été 2014 pour découvrir un film appelé à faire date.

Comme de nombreux spectateurs, nous sommes aussi impatients de découvrir le 3 mai 2023 le troisième film des Gardiens, qui marquera très probablement la fin de la collaboration du réalisateur James Gunn avec le Marvel Studios. Le réalisateur a très récemment pris les rênes de la supervision des films DC du côté de la Warner, un chantier titanesque en quête d’identité ces dernières années.

Toujours est-il que l’on vous laisse visionner la dernière bande-annonce du film avant de passer au plat de résistance :

La présence dans ces quelques séquences d’un « dieu à la peau dorée » nous permettra dans ces prochaines lignes de faire le lien avec un jeu-vidéo sorti à la fin de l’année 2021.

Quelques années plus tôt, l’éditeur japonais Square-Enix, connu par exemple pour ses emblématiques séries Final Fantasy ou Dragon Quest, avait misé gros sur son partenariat avec Marvel. Ce fut une bonne douche froide avec la sortie du jeu Avengers en 2020 : le jeu, perclus de micro-paiements et de problèmes techniques, fut très mal accueilli par les joueurs à sa sortie. Bien qu’il se vende dans les premiers temps, les joueurs sont échaudés et le titre ne vit pas réellement dans la durée. C’est peut-être le prix quand on annonce un Spider-Man jouable dès la sortie du titre alors que le studio ne l’inclût que plus d’une année après lorsque les joueurs sont passés à autre chose...

Lorsque Guardians of the Galaxy est annoncé, les joueurs craignent un scénario qui se répète : un jeu mal optimisé à sa sortie et rempli de micro-paiements pour vider leurs poches. Malgré les espérances de Square-Enix, ce dernier titre ne se vend pas beaucoup lorsqu’il sort en 2021 et pousse, probablement, l’éditeur à vendre quelques mois plus tard en 2022 ses maisons de développement concernés à Embracer Group pour quelques centaines de millions de dollars. Parmi les développeurs concernés par la transaction, on retrouve notamment Crystal Dynamics (Avengers, les récents Tomb Raider) ou Eidos Montréal (Guardians of the Galaxy, et surtout les récents Deus Ex).

Les fréquentes promotions sur les magasins dématérialisés ou les soldes aidant (on retrouve souvent le titre entre 15 et 25€), nous avons mis la main sur le dessus pour patienter une future grosse sortie vidéoludique. Guardians of the Galaxy a ainsi quitté notre liste des jeux-vidéo à rattraper et, une vingtaine d’heures plus tard, on a compris qu’on tenait là un jeu-vidéo qui n’a pas mérité son destin.

Guardians of the Galaxy est un très bon jeu-vidéo, pour peu que vous ne soyez pas allergiques aux jeux de tir à la troisième personne comme Uncharted ou The Last of Us. Si vous appréciez ces titres du studio Naughty Dog, vous serez en terrain conquis en terme de gameplay et de narration.

Et si le meilleur moyen d'attendre le troisième film des Gardiens de la Galaxie était un jeu-vidéo passé sous les radars ?
Les Gardiens de la Galaxie à la recherche d’un butin de valeur dans une zone de quarantaine liée à la guerre galactique.
© Marvel/Eidos Montréal/Square Enix

Justement, la narration. LE point fort de ce titre à nos yeux : nous avons littéralement dévoré le titre pour suivre son scénario dense et riche en références. Certes, le titre s’inspire de l’atmosphère visuelle et musicale des films de James Gunn, mais le scénario s’appuie avant tout sur l’héritage des runs des différents scénaristes ayant œuvré ces dernières décennies sur les Comics des Gardiens de la Galaxie. On ressent véritablement que les développeurs ont respecté un matériel qu’ils ont probablement parcouru plus jeunes : on a quand même sous les yeux un résultat mélangeant la modernité du duo Dan Abnett (qui a aidé à l’écriture du scénario du titre) et Andy Lanning jusqu’au mysticisme incontournable de Jim Starlin !

L’écriture des personnages nous a aussi bien emballés. Leurs parcours et leur développement correspond aux canons des Comics, mais nous pensons qu’ils peuvent aisément servir d’introduction aux éléments que semble apporter le troisième film de James Gunn. Si d’aventure, les noms de « Warlock » ou de « Cosmo » ne vous sont pas familiers, ce titre peut constituer une porte d’entrée plaisante afin de les rencontrer.

Finalement, traîner dans une zone de quarantaine ne plaît pas au corps des Nova...
© Marvel/Eidos Montréal/Square Enix

Ce qui fut particulièrement intéressant avec ce titre, c’est qu’il n’hésite pas à convoquer la dramaturgie des personnages. Les Gardiens sont ainsi présentés au fil du jeu comme une famille dysfonctionnelle dont les différents membres ont été bien amochés par la vie, ce qui ne les retient pourtant pas de prétendre à réaliser de belles choses ensemble ou simplement d’accepter qu’ils n’ont pas le même point de vue sur tous les sujets. Inspiré par les récits de Jim Starlin, le jeu amène le joueur à accepter, manette en main, que tous les problèmes ne se règlent pas par la violence, mais parfois par une victoire sur soi. Diantre, on réfléchit, même brièvement, aux côtés des Gardiens ?

Le gameplay du titre est plaisant, à défaut d’être révolutionnaire. On contrôle Star-Lord, tirant sur (presque) tout ce qui bouge et convoquant les attaques spéciales du reste de l’équipe. Le résultat est dynamique à l’écran, mais plutôt répétitif manette en main. D’un point de vue graphique, l’ambiance des différentes planètes visitées est réussie. Une impression renforcée par la très belle prouesse technologique du titre : c’est très joli et la modélisation des personnages, notamment pour les cinématiques, est bluffante.

Nikki Gold, une jeune cadette des Nova qui va se lier d’amitié avec Peter Quill... Qui se révèle être un ancien petit-ami de sa mère ?
© Marvel/Eidos Montréal/Square Enix

Nous conclurons cet article en vous conseillant chaudement de prêter attention à ce jeu-vidéo trop vite sorti des radars, malgré des qualités évidentes. Si vous êtes sensibles aux Comics des Gardiens, ce jeu est fait pour vous. Si vous souhaitez patienter jusqu’au prochain film consacré aux Gardiens avec du matériel de qualité, ce jeu est fait pour vous. Après, si les jeux de tir à la troisième personne ne vous intéressent pas… Pourquoi pas tenter de jouer à Marvel Snap, comme vous l’avait conseillé récemment notre camarade Jaime Bonkowski de Passos ?

La popularité de ce dernier titre n’a pas semblé trop faiblir ces derniers mois et vous ne devriez pas avoir trop de mal pour rencontrer des joueurs, ce afin de leur infliger les terribles effets de vos cartes Nova ou Yondu (c’est la méta affichée par Google qui nous l’a affirmé).

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

PAR Romuald LEFEBVRE  
A LIRE AUSSI  
Écrans  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD