Ethan Ringler - T3 : Quand viennent les ombres - par Filippi et Mezzomo – Ed. Dupuis

28 octobre 2007 0 commentaire
  • La série {Ethan Ringler: Agent fédéral} des talentueux Denis-Pierre Filippi et Gilles Mezzomo s’offre un troisième volet avec {Quand viennent les ombres}. Une nouvelle aventure où les deux auteurs n’ont pas hésité à malmener leur héros. Un mal nécessaire pour faire évoluer ce jeune homme vers l’homme qu’il deviendra: Tecumska

Au début de ce troisième tome, en dehors d’une amourette naissance pour une charmante violoniste, il n’y a rien de vraiment nouveau dans la vie du jeune Ethan Ringler, toujours infiltré pour le compte des fédéraux auprès du puissant Van Rhinelander [1]. Mais cette accalmie ne va pas durer. Toute l’histoire part d’une volonté de Van Rhinelander de révolutionner le monde des transports avec l’invention d’un moteur à combustion. Mais pour faire marcher cette invention, notre homme a besoin de pétrole. Sans nouvelles d’une de ses équipes de prospection envoyée en plein territoire indien, Van et ses hommes se décident à aller voir sur place ce qui s’y passe. Ethan sera naturellement de l’expédition. Un voyage dont il ne reviendra pas intact.

Denis-Pierre Filippi ne ménage pas son héros. Il sait nous montrer de façon très juste, et ici violente, comment Ethan Ringler perd au fil des tomes sa naïveté de jeune bourgeois anglais. Son héros est beaucoup moins lisse qu’au départ, notamment dans son rôle d’homme de main au service de Van Rhinenalder, un job qu’il se surprend parfois à apprécier et dont la violence déteint de plus en plus sur lui. On regrette toutefois certaines longueurs dans le scénario et surtout de ne pas en apprendre plus sur ses origines indiennes (sur les fameux hommes-brumes). Du côté du dessin, rien à redire, la série est toujours dirigée d’une main de maître par le talentueux Gilles Mezzomo.

(par Olivier Wurlod)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?