Ether T1 - Par Matt Kindt et David Rubin - Urban Comics

26 septembre 2018 0 commentaire
  • Un enquête toute scientifique dans un monde onirique? C'est ce à quoi nous invite la nouvelle série imaginée par Matt Kindt. Une jolie idée dont la réalisation séduit davantage par ses marges que par le cœur de son projet.
Ether T1 - Par Matt Kindt et David Rubin - Urban Comics
Un monde dans lequel on pénètre... par un bon coup de pied au derrière !
Ether © Matt Kindt et David Rubin

Depuis que des portails reliant la Terre à Ether sont apparus, Boone Dias ne cesse d’arpenter ce monde en apparence magique et merveilleux avec le prisme de la science la plus rigoureuse. Pour lui, rien qui n’ait une explication rationnelle. Il s’est donc fait un devoir d’expliquer par des lois physiques - nouvelles certes, mais cohérentes - les phénomènes extraordinaires dont il est le témoin privilégié lors de ses nombreux voyages sur Ether.

Magie et criminolgie s’enchevêtrent dans Ether
Matt Kindt et David Rubin

C’est pourquoi il se trouve désigné pour résoudre un crime mystérieux qui frappe la communauté des gens d’Ether : La Flamme d’or, protectrice de ce monde, vient d’être assassinée et ce meurtre en chambre close apparaît de prime abord insoluble. S’emparant de l’enquête, notre aventurier remonte une piste qui le plonge dans sa propre histoire et interroge son lien avec cette étonnante contrée.

L’idée d’Ether est née chez Matt Kindt - à qui l’on doit le récent Dept H - de la volonté de confronter un monde merveilleux à un héros rationnel. Méfiant, en tant qu’auteur, à l’égard de la magie en ce qu’elle invite à certaines facilités scénaristiques, il voulait en proposer une version vraisemblable que son personnage tenterait d’expliquer scientifiquement.

Un univers à cartographier
Matt Kindt et David Rubin
Une passion dévorante
Matt Kindt et David Rubin

Le résultat s’avère plutôt intéressant. Mais pas forcément par les aspects attendus. L’intrigue elle-même, de type policière, se révèle très linéaire et finalement la perspective scientifique conférée à l’ensemble nous apparaît plus anecdotique que fondamentale. En revanche, le monde d’Ether, sa cartographie, sa population et tous les détails qui en font un "véritable" univers nous ont franchement convaincu. En grande partie grâce à la vie insufflée par le trait rond et riche, précis et décalé à la fois de David Rubin.

En outre, le très léger fil rouge développé autour des origines du héros, celui de l’histoire personnelle de Boone Dias, apporte une épaisseur bienvenue à ce personnage, et au-delà de lui à l’histoire même d’Ether. Le plus remarquable étant que cela prend corps à travers quelques scène fugaces parfaitement campées. C’est finalement là qu’Ether remporte le morceau.

Le dessin dynamique de David Rubin
Matt Kindt et David Rubin

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Ether T1 : "L’Assassinat de la Flame d’Or". Par Matt Kindt (scénario) et David Rubin (dessin). Urban Comics, collection Indies. Sortie le 21 septembre 2018. 160 pages. 10 euros prix de lancement

  Un commentaire ?