Eva Aux Mains Bleues- Isabelle Dethan - Delcourt

27 avril 2004 0 commentaire
  • Isabelle {{Dethan}} inaugure la toute nouvelle collection Mirages des éditions Delcourt en signant un superbe roman graphique, {Eva aux mains bleues}. L'éditeur nous promet que son nouvel écrin n'accueillera que des récits privilégiant la psychologie et l'art du portrait. Véritable habituée du genre, Isabelle Dethan avait déjà signé {Tante Henriette où l'Eloge de l'Avarice} et {Ingrid}. Deux récits bouleversants, publiés dans la collection Encrages, qui s'annoncent aujourd'hui comme les précurseurs de la collection Mirages.

Eva est une enfant. En vacance d’été chez sa grand-mère, elle passe son temps à traquer les bizarreries que recèlent les objets et les gens. Elle s’amuse à noter les mots étranges, les comportements bizarres, et autres événements impromptus dans un cahier... Elle s’en amuse souvent, et s’en révolte parfois. Mais Eva attend avec beaucoup d’impatience les premiers signes de la puberté, qui tardent tant à venir.

Au travers de ces tranches de la vie quotidienne, on devine qu’Isabelle Dethan souhaite partager certains thèmes avec ses lecteurs. Comme lorsqu’elle évoque le végétarisme, mais aussi les petits bonheurs de la vie quotidienne. A un certain moment, le lecteur aura l’impression d’être plongé dans une « copie graphique » de La Première Gorgée de Bière et Autres Plaisirs Minuscules (de Philippe Delerm), tellement certains gestes de la vie de tout les jours sont retranscrit avec sensibilité et poésie...

L’auteur nous offre le portrait attachant d’une enfant à un moment donné de son existence, sans aucun rebondissement narratif. Et pourtant Eva Aux Mains Bleues se révèle être captivant.

Soulignons également la beauté du trait de Isabelle Dethan, qui est superbement mis en valeur par le format original de son support. La taille des livres de cette nouvelle collection est à mi-chemin entre celui d’un roman classique et d’une bande dessinée...

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?