Fabien Nury et Sylvain Vallée : « Nous avons rencontré nos lecteurs. »

4 avril 2010 5 commentaires
  • Fabien Nury et Sylvain Vallée ont reçu, le mardi 30 avril 2010, à l’Espace BD/Manga du Salon du Livre de Paris, le Grand Prix des lecteurs de la BD Le Parisien/Aujourd’hui en France. Ils ont été récompensés pour {Il était une fois en France} : « Honneur et police », troisième volet de leur série sur le parcours pavé de compromissions de Joseph Joanovici, résolu à survivre pendant l’Occupation. Les nouveaux lauréats nous ont confié leurs premières impressions.
Fabien Nury et Sylvain Vallée : « Nous avons rencontré nos lecteurs. »
Il était une fois en France T3 : « Honneur et police » (couverture).
© 2009 Fabien Nury & Sylvain Vallée – Glénat.

Fabien Nury, quel est votre état d’esprit, alors que le prix vient de vous être remis ? Vous sentez-vous honorés ?

Oui. Cela fait très plaisir ! Surtout parce que nous espérons faire de la bonne bande dessinée populaire. Comme il s’agit d’un prix décerné par des lecteurs, cela voudrait dire que, quelque part, nous avons rencontré les gens que nous espérions rencontrer. Et cela fait particulièrement plaisir !

Vous obtenez de la sorte une vraie reconnaissance…

Exactement ! Et c’est quelque chose de chouette en ce qui concerne ce genre de prix. Le fait qu’il s’agisse de votants, etc. Nous l’apprécions vraiment.

Sylvain Vallée, que vous procure, de votre côté, l’attribution de cette récompense ?

Ma réponse va être quasiment la même. [Rires.] Bien sûr que cela fait plaisir ! Lorsque c’est un journal aussi important que Le Parisien/Aujourd’hui en France qui décerne un tel prix, cela va contribuer aussi à populariser encore un peu plus notre série.

Pensez-vous que cela va accroître son impact et la sphère de son lectorat ?

Oui, cela revêt un grand intérêt pour nous. Car cela permet de toucher également beaucoup de nouveaux lecteurs qui vont l’apprécier. Quand on travaille pour la BD populaire, cela fait plaisir d’être récompensé par un journal populaire !

Fabien Nury et Sylvain Vallée s’expriment au micro au moment de la remise de leur prix.
Photo : © 2010 Florian Rubis.

Fabien Nury, étant donné le thème traité, pas toujours d’accès facile, se voir décerner ce prix, dont le caractère populaire vient d’être souligné, va vous conforter dans votre démarche de création sur cette série…

Surtout, considérant la gravité du sujet et de l’époque abordés, ce qui est un soulagement et un immense bonheur, c’est d’avoir été compris pour ce que nous voulions faire. Parce qu’il aurait été immonde d’être ambigu avec certaines choses. Et cela, c’est vraiment ce que nous ne souhaitions pas ! Nous avons beaucoup travaillé pour ne pas l’être, tout en respectant, par contre, l’ambiguïté du personnage. Donc, l’exercice n’était pas facile. Et, finalement, c’est ce qui nous a soulagés. En fait, c’est ce qui nous donne la possibilité de continuer avec beaucoup de plaisir. Parce que ce risque-là paraît être derrière nous.

Il était une fois en France T3 : « Honneur et police » (planche située p. 5).
© 2009 Fabien Nury & Sylvain Vallée – Glénat.

(par Florian Rubis)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

En médaillon : Fabien Nury et Sylvain Vallée lors de la remise de leur prix. Photo : © 2010 Florian Rubis.

Il était une fois en France T3 : « Honneur et police - Par Fabien Nury & Sylvain Vallée – Glénat – 56 pages, 13 euros

Commander ce livre chez Amazon

Commander ce livre à la FNAC

 
Participez à la discussion
5 Messages :
  • BD populaire, BD pas populaire,pff ça veut dire quoi tout ça.Toute cette segmentarisation,ces faux classements ,ces jugements de valeurs, sont ridicules et ne rendent pas service à la BD.Il y a de la bonne BD ou de la mauvaise point:et la qualité est partout,même si ça en défrise certains.C’est navrant de voir ces auteurs contrits de complexes d’infériorité,tout penauds, devant la prétendue élite intellectuelle et artistique (auto-proclamée),qui à réussi à prendre l’ascendant psychologique sur les autres.Et on pourrait aussi parler de tous ces auteurs bouffis d’eux même que l’on met sempiternellement en avant dans les médias.Chez eux le talent pour se faufiler au bon endroit remplace souvent-et efficacement -le vrai talent.Que tous ces contents d’eux même tiennent la plupart des médias, et soient, ceux qui distribuent les prix (à leurs copains)ne leur donne aucune légitimité. Principalement dans le domaine de la BD,art,qu’ils ne savent pas lire.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 4 avril 2010 à  19:33 :

      Fabien Nury & Sylvain Vallée ont un vrai talent, qu’ils reçoivent un prix vous défrise, tant pis pour vous, et arrêtez de crier au copinage tout le temps.

      Répondre à ce message

      • Répondu par la plume occulte le 4 avril 2010 à  23:04 :

        Je n’ai jamais parlé d’eux en ce qui concerne le copinage,mais de l’élite qui aime se considérer comme telle.Fabien Nury et Sylvain Vallée ont en effet du talent,je leur reproche seulement une retenue sans fondement et que je trouve injustifiée car ils valent bien les autres soit disant auteurs,artistes,novateurs etc...Pour le copinage, je persiste et signe.,ce n’est pas parce que les divers palmarès conviennent à votre infaillible goût de ténor de la culture,(ou qu’éventuellement ils vous profitent vous monsieur l’anonyme)que ça n’existe pas.

        Répondre à ce message

        • Répondu le 5 avril 2010 à  01:07 :

          Alors soyez un peu moins occulte comme plume, on ne comprend rien à ce que vous essayez de dire.

          Répondre à ce message

          • Répondu par la plume occulte le 6 avril 2010 à  06:40 :

            Moi y’en a être simple lecteur BD de base Massa ;débile,neuneu,et pour tout dire quantité négligeable Massa.Toi y’en a instruit cultivé et supérieurement intelligent Massa : ça être évident.Y’en a plus rester à toi à t’en servir......un jour.Toi essayer Massa, ça pas faire mal.

            Répondre à ce message