Fabrizio Borrini : " Le Palais des Imaginaires se définit comme un espace sensoriel immersif "

6 mars 2020 0 commentaire
  • Depuis que la Foire du Livre existe, la section BD a toujours constitué un événement dans l’événement. Cette année encore, la formule s'applique et Fabrizio Borrini, le coordinateur du pôle BD de la Foire nous dit pourquoi.

Quel est le programme du Palais des Imaginaires cette année ?

Fabrizio Borrini : Pour cette édition 2020, je reste aux commandes du Palais des Imaginaires mais j’ai demandé à quatre créatrices qui ne viennent pas du monde de la BD de prendre les rênes artistiques des lieux afin d’apporter leur regard et leur sensibilité, pour que le Palais des Imaginaires soit une expérience encore plus marquante. Nous avons mis en place un véritable système de collaboration entre nous.

Le Palais des Imaginaires se définit comme un espace sensoriel immersif et de rencontres originales où nous confrontons des auteurs et des autrices, ainsi que des autres artistes venant d’horizons différents tels que ceux de l’art plastique ou du mapping vidéo.

Fabrizio Borrini : " Le Palais des Imaginaires se définit comme un espace sensoriel immersif "

Quels seront les temps forts de cette édition ?

Nous mettons un point d’honneur à bien recevoir les visites scolaires. Sinon, nous aurons quelques très grands noms de la BD tels que Ana Miralles, Jean-Paul Krassinsky, Rubén Pellejero, Luc Jacamon, Stéphane Levallois pour Léonard 2 Vinci. Pour la session roman graphique, Dany qui vient de publier un album remarquable intitulé Un homme qui passe chez Aire Libre/Dupuis. Il y aura P’tit Luc, qui revient sur le devant de la scène avec un album intitulé Staline (avec Swyssen, Dupuis). Jérémy qui vient de clôturer sa série Les Chevaliers d’ Héliopolis, David Evrard et Jean-David Morvan les auteurs de la très belle série Irena.

Les enfants ne sont pas oubliés car nous programmons également Le Loup en slip de Wilfrid Lupano et Mayana Itoïz, Yoann Chivard et Fabien Vehlmann pour Super groom. Sans oublier les auteurs de Ducobu & co., Zidrou, Falzar et Bernard Godi. Citons aussi deux nouveaux venus dans la BD mais néanmoins talentueux, le comédien et youtubeur Jhon Rachid et son dessinateur L.Kim, ainsi que le comédien Alex Vizorek qui a écrit un livre avec Karo Pauwels intitulé Opaque et Opaline (Lafon). Il y aura vraiment beaucoup de choses et d’auteurs à voir et à découvrir !

Il y aura aussi deux grandes expositions programmées. La première concerne Lyon BD Festival avec une expo intitulée Plan à 3. Il s’agit d’un regard croisé entre trois auteurs, un Suisse, un Belge et un Français. Et la seconde concerne une illustratrice très talentueuse du nom d’Aurélie William Levaux qui nous propose une performance qui vaut le détour.

Comment s’est faite la connexion avec Lyon BD Festival ?

Ils nous ont contacté avec l’envie de collaborer. Ce sont des choses qui se font souvent entre festivals. La connexion a pu se faire grâce à Wallonie-Bruxelles International (WBI) qui soutient la Foire du Livre.

Quels sont les retours du public lorsqu’il visite le Palais des Imaginaires ?

Les retours sont très bons car après avoir déambulé dans les stands de la Foire du Livre, le public est content de découvrir l’expérience proposée par le Palais. Je pense que c’est un espace qui leur ressemble car il propose une manière totalement différente de (re-)découvrir un auteur. Enfin, précisons que cette année le Palais des Imaginaires ouvrira en permanence. Ce sera comme un pavillon, il y aura toujours quelque chose à voir durant les quatre jours de la Foire du Livre. Ce sera un espace vivant, bouillant et très généreux !

(par Christian MISSIA DIO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?