Faith et la future force - Par Jody Houser, Stephen Segovia & Barry Kitson - Bliss Comics

25 octobre 2018 0 commentaire
  • {Faith}, la super-héroïne toute en rondeur, est sollicitée par la physicienne Neela Sethi pour modifier l'espace-temps. Jody Houser jongle entre différentes époques temporelles pour la sauvegarde de notre univers. Un one-shot calibré et rayonnant, servi par un trait de Barry Kitson au sommet de sa pratique.

Neela Sethi, cette scientifique de grand renom, s’est faite connaître par ses études sur le voyage dans le temps. Ses séjours temporels lui ont permis d’évaluer les dangers autant lors de passés immémoriaux, qu’à la fin de l’existence de toute chose. Face à certains dangers qu’elle ne peut maîtriser seule, elle décide de solliciter l’aide de Faith, connaissant les pouvoirs de cette super-héroïne.

Ensemble, elles devront affronter un robot maléfique qui met en danger rien moins que la survie de l’univers. Non seulement, chaque individu du temps présent se retrouve menacé d’extinction, mais qui plus est, les personnes du passé et du futur risquent elles aussi, de disparaître corps et biens...

Le point de départ de ce one shot s’avère intéressant par la caractérisation de ses principaux protagonistes et dans leur manière d’interagir les uns avec les autres. "Faith et la future force" compte sur un tandem de personnages féminins. Le duo Neela Sethi & Faith fonctionne à merveille.

Bien que d’autres figures emblématiques de l’univers Valiant apparaissent en coup de vent, il va sans dire que c’est ce couple de gentes dames qui domine largement ce récit. Jody Houser opère sa trame, échelonnée sur diverses époques. À plusieurs reprises, nos héroïnes se retrouvent vaincues, mais grâce aux pouvoirs intemporels de Neela Sethi, chaque nouvelle tentative leur permet de se rapprocher quelque peu de la réussite.

Notons d’ailleurs, que l’espace-temps est l’un des terrains privilégiés de l’univers Valiant puisque c’est le terrain de jeu également du titre récent Eternity de Matt Kindt & Trevor Hairsine, pour lequel Divinity doit chevaucher plusieurs époques, pour récupérer son fils kidnappé par des forces hostiles.

Bien que quelquefois redondante, la narration de Jody Houser offre son lot de situations imaginatives et inattendues. Pour ceux et celles n’ayant pas eu l’opportunité de lire la série Faith, ne vous alarmez pas : en dépit de la découverte d’une palette excessive de protagonistes, il est aisé d’entrer dans le vif du sujet.

Les premiers chapitres sont royalement servis par le duo graphique Stephen Segovia & Barry Kitson. Le premier s’est récemment illustré sur War Mother par un style peu orthodoxe mais qui tenait la route. Quant à Barry Kitson, quel régal de le revoir à l’œuvre ! Il y a trois ans de cela, les éditions Delcourt présentaient ce qui fut l’un des Comics-phare de 2015 : "Golgoth, le dernier empereur".

Le troisième chapitre est signé par un autre dessinateur de talent : Diego Bernard, auquel on doit le saisissant Ninjak. Quelques-unes de ses planches pleines pages valent allègrement le détour ! On ne peut cependant pas manifester le même enthousiasme pour le duo Cary Nord et Brian Thies qui piétinent dans le dernier chapitre.

Faith et la future force - Par Jody Houser, Stephen Segovia & Barry Kitson - Bliss Comics
©Barry Kitson / Bliss Comics
Un duo Nella Sethi & Faith qui va provoquer des étincelles !

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?