Faithless T. 1 – Par Brian Azzarello & Maria Llovet – Panini Comics

29 décembre 2020 0
  • L’histoire d’une jeune artiste new-yorkaise qui tombe amoureuse d’une autre jeune artiste… et de son père ? À moins qu’il ne soit carrément le diable en personne ? Voire les deux ?!

On l’écrit rarement ces derniers temps dans la rubrique Comics, mais CET ALBUM EST DESTINÉ À DES LECTEURS ADULTES AVERTIS. En effet, cette série fait preuve d’un érotisme marqué, ne cachant rien des ébats entre les personnages principaux… pour mieux plonger le lecteur dans un univers fantastique sur lequel nous reviendrons plus bas.

Faithless est une nouvelle série racontée par le célèbre scénariste Brian Azzarello : son personnage principal, Faith, va rencontrer une autre jeune artiste comme elle, nommée Poppy, et en tomber progressivement amoureuse. Invitée par Poppy à des soirées chics, Faith va rencontrer d’autres artistes, plus renommés, dont le père de Poppy, Louis. Alors que Poppy voyage en Europe, Faith répond aux avances du père de sa petite amie… après que sa colocataire vient d’être retrouvée mystérieusement morte chez elle.

Faithless T. 1 – Par Brian Azzarello & Maria Llovet – Panini Comics
Les amis de Faith, qui vont peu à peu disparaître autour d’elle...
TM & © A Monkey Could Do This, LLC. © Panini Comics

Alors que Faith tombe sous le charme de Poppy et de Louis, de nombreux indices visuels et textuels viennent faire prendre conscience au lecteur que le récit rentre progressivement dans le genre fantastique : est-ce que le père et la fille ont des pouvoirs magiques pour faire apparaître tant de créatures sauvages dans les parages ? Est-ce que Faith n’est carrément pas devenue une sorcière avec des pouvoirs pour manipuler les autres à force de griffonner des pentacles et des sortilèges dans son cahier de croquis ? Est-ce que la sans-domicile-fixe de Central Park n’est pas une envoyée de Dieu pour conseiller à Faith de changer de voie ? Un récit fantastique maîtrisé par le scénariste et admirablement mis en valeur par les dessins de Maria Llovet, un récit qui pousse le lecteur à s’interroger sur la teneur des faits qu’il découvre au fil des pages.

Faithless propose aussi une thématique intéressante autour de la création artistique : aux contacts, plus ou moins rudes, de Poppy et de Louis, Faith découvre son art et commence à se faire un nom. Ses peintures sont ainsi marquées par le bonheur au contact de Poppy, mais aussi par la douleur baroque sous l’influence de Louis. Est-ce que Poppy et Louis ont fait de Faith une nouvelle personne ? À moins que le talent de Faith ne s’accompagne d’un terrible prix à payer ?

Comme évoqué plus haut, Faithless est aussi porté par les très belles planches de Maria Llovet : son style détaillé et contemporain dans l’esprit sied très bien au récit.

Nous n’avons pas encore perçu où le scénariste Brian Azzarello souhaite nous emmener avec cette nouvelle série, mais il n’empêche que ce premier tome a fait son effet et que nous sommes désormais curieux de lire la suite de cette histoire. Faithless T.1 est donc un album qui mérite assurément le coup d’œil.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Faithless T.1. Par Brian Azzarello (scénario) et Maria Llovet (dessins). Traduction de Laurence Belingard. Panini Comics. Sortie le 28 octobre 2020. 160 pages. 20,00 Euros.

  Un commentaire ?