Femmes de bande dessinée à l’université de Cambridge

12 août 2009 1 commentaire
  • Une journée d’étude « Women in Comics » à l’Université de Cambridge, le 25 octobre prochain, fait le point sur le genre féminin dans la bande dessinée. Des interventions de niveau sur un sujet rarement exploré dans le domaine académique.
Femmes de bande dessinée à l'université de Cambridge
L’image de la jeune fille dans les publications pour la jeunesse des années 1960
DR

Dans le cadre du « Festival des idées » de Cambridge et de son exposition « L’art des femmes au 20ème Siècle », The New Hall Art Collection accueille un colloque sur les « Femmes de la bande dessinée » et notamment leur représentation dans le 9ème art.

Parmi les invitées, de nombreuses auteures de bande dessinée contemporaine : Dominique Goblet, Trina Robbins, Corrine Pearlman, Mel Gibson, Kate Evans, Sarah McIntyre, Nicola Streeten, Sarah Zeydan ou Asia Alfasi mais aussi des chercheurs qui interpelleront le public sur des thématiques inédites :

- Sur la question des genres dans le travail d’Osamu Tezuka par Helen McCarthy
- Sur la construction identitaire de la jeune fille britannique à travers les publications Girl et Princess publiées en Grande-Bretagne dans les années soixante, par le docteur Mel Gibson, de l’université de Northumbria.
- Sur les relations entre le travail de Marjane Satrapi et ses influences dans l’art occidental et oriental masculin et féminin par Ann Miller de l’Université de Leicester.

Marjane Satrapi : entre Orient et Occident
DR et (C) L’Association / Marjane Satrapi


- Sur la création féminine contemporaine en Suède par Rikke Platz Cortsen de l’Université de Copenhague.
- Sur la représentation de la femme française dans les journaux pour la jeunesse des années cinquante en France par Laurence Grove, professeur à l’Université de Glasgow.
- Sur la représentation des femmes dans la bande dessinée francophone par Catriona McLeod de l’Université de Glasgow.
- Sur la question des genres et l’autobiographie au 21e Siècle par Nicola Streeten de l’Université de Lincoln.
- Sur l’importance des artistes féminines dans la bande dessinée par l’artiste libyenne-britannique Asia Alfasi
- Une rencontre publique entre Dominique Goblet et le spécialiste anglais de la BD Paul Gravett

Comme on le voit, le champ des intérêts est vaste et apporte un regard inédit sur la bande dessinée.

Le programme complet du Festival des idées de Cambridge
En PDF

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Bonjour,
    Pour la légende d’Ames Vaillantes, j’aurai écris "l’une des images de la jeune fille..." Car, si vous feuilletez l’excellente revue d’Ames Vaillantes, vous verriez que ses héroïnes sont loin d’être des femmes aux foyers. Aventurière, menant l’enquête, elles prennent leur destinée en main... à travers le monde...
    Voilà, je trouvais que la légende était un peu trop réductrice. Sinon bravo pour vos articles que je lis régulièrement.

    Répondre à ce message