Feya T1 & T2 - Par Marc Lataste - Grand Souk (Vide Cocagne)

16 septembre 2018 0 commentaire
  • Chez les monstres, la vie poursuit son cours dans un monde débarrassé de la nuisance humaine. Jusqu'à ce que d'un cocon ne sorte Feya, jeune fille pleine d'énergie qui va tenter de comprendre d'où elle vient.
Feya T1 & T2 - Par Marc Lataste - Grand Souk (Vide Cocagne)

Sur Terre, semble-t-il, nulle trace de la présence humaine. Des monstres, divers et variés, certains animaux, d’autres humanoïdes, vivent en harmonie avec la nature. La magie, que seuls quelques éclairés maitrisent, marque quand même de son empreinte ce bel environnement uniquement menacé par de vagues et périphériques menaces.

Gonzague le renard, accompagné d’Izi, mignonne et néanmoins constamment affamée créature volante, occupent leurs journées par de bucoliques promenades. Et c’est au cours de l’une d’elle qu’ils découvrent un laboratoire de l’ancien temps et réveillent une créature qui y était endormie !

Hybride humaine et androïde, Feya, comme elle se trouve rapidement baptisée, se lance alors dans une quête des origines qui bouleverse la communauté et la vie de ses hôtes. C’est que notre héroïne possède de puissants pouvoirs empruntant à la fois à la technologie et à la mystique.

Gonzague, Izi et M. Shimp, personnages centraux de cette histoire

Joli conte au dessin rond et dynamique, Feya rappelle par son univers et plusieurs de ses motifs le premier Dragon Ball, celui des animaux qui parlent, des créatures rigolotes et des robots humanoïdes (l’ulitme antagoniste apparaît très "toriyamesque") ; mais aussi le Miyazaki de Nausicaä avec son héroïne volontaire, ses thèmes mêlant et confrontant nature et mécanique et son atmosphère de fin de règne pour l’humanité. Marc Lataste témoigne pourtant d’une modernité résolue à travers le traitement de son héroïne, depuis sa caractérisation jusqu’aux révélations qui la concerne à la fin de la série.

On demeure toutefois dans un vrai titre jeunesse, parfaitement adapté à son public, riche et foisonnant, peut-être un peu rapide parfois. Série complète en deux tomes, Feya mène son récit à son terme de manière efficace et cohérente. On pourra trouver certains développements vite expédiés et résolus, mais c’est qu’on aurait aimé retrouver cette héroïne dans d’autres aventures encore !

Feya, réveillant de puissants pouvoirs
Feya © Marc Lataste

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Feya T1 & T2. Par Marc Lataste. Vide Cocagne, collection Grand Souk. Sorties les 16 mars et 21 août 2018. 192 pages. 14 euros.

  Un commentaire ?