"Fifiches à gogo" (L’Association) : toute la palette humoristique d’Étienne Lécroart

20 novembre 2019 0 commentaire
  • L'Association propose une sélection des dessins d'humour d'Étienne Lécroart, publiés en une dizaine d'années. Jamais vieillis, souvent fins, ils permettent de confirmer tout l'humour dont est capable leur auteur.

La tradition du dessin d’humour, qui a connu ses grandes heures au XIXe siècle sans se perdre au XXe, n’est pas au meilleur de sa forme. Peu de journaux, hormis les spécialistes comme Le Canard enchaîné ou Charlie Hebdo, continuent d’en publier régulièrement de façon importante. Les blogs et les réseaux sociaux permettent certes de l’entretenir, mais avec une certaine dilution.

"Fifiches à gogo" (L'Association) : toute la palette humoristique d'Étienne Lécroart
Fifiches à gogo © Étienne Lécroart / L’Association 2019

Certains pourtant font de la résistance. C’est le cas d’Étienne Lécroart, qui a débuté dans les années 1980 avec le dessin de presse et ne l’a jamais délaissé depuis. Figure de l’Oubapo (Ouvroir de bande dessinée potentielle) dont il est toujours l’un des membres les plus fidèles, mais aussi de l’Oulipo (Ouvroir de littérature potentielle) et du Collège de ’Pataphysique, il est capable aussi bien de s’adresser aux plus jeunes dans Le Journal de Mickey et Spirou que de travailler avec les sociologues Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon. Il demeure également l’un des auteurs-phares de L’Association.

La maison d’édition a rassemblé dans un ouvrage petit mais épais, au format carré et en couleurs - ce qui d’ailleurs devient de plus en plus fréquent chez cet éditeur qui pendant longtemps a privilégié le noir et blanc de façon presque exclusive - plus de deux cents dessins de la série des Fifiches à gogo. Débutée en 1994 dans Spirou, elle s’est ensuite étendue à d’autres périodiques [1] pour former un corpus de dessins parfois ancrés dans notre monde contemporain, parfois atemporels, toujours drôles.

Fifiches à gogo © Étienne Lécroart / L’Association 2019

Oh, il n’y a pas de quoi se rouler par terre ! Étienne Lécroart ne fait pas dans la grosse blague. Multipliant les références, jonglant avec les mots et les doubles-sens, jouant du décalage et du renversement, il fait preuve d’une subtilité à toute épreuve. Il se moque ainsi de nos travers et de nos tics, de nos préjugés et des maux de notre société. Rien n’échappe au ridicule. Mais s’il n’épargne aucune cible, le dessinateur ne le fait jamais avec méchanceté, et nous devinons même une certaine tendresse pour ses semblables.

Étienne Lécroart reste en outre fidèle à son atavisme oubapien. Il procède ainsi, pour des centaines de dessins, selon une contrainte unique, classique s’il en est : un seul dessin, souligné d’une seule phrase, pour une situation unique. Un jeu pour l’auteur, qui en devient un pour le lecteur. Nous pourrions par exemple établir une taxonomie des formes d’humour employées par le dessinateur. Contentons-nous de sourire et, grâce à ses dessins, à exercer notre esprit aux subtilités du langage et du rapport entre texte et image.

Fifiches à gogo © Étienne Lécroart / L’Association 2019

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Fifiches à gogo - Par Étienne Lécroart - L’Association - 15 x 15 cm - 224 pages couleurs - couverture souple avec rabats - parution le 8 novembre 2019.

Consulter le site de l’auteur.

Lire également sur ActuaBD :
- Contes et décomptes – Par Etienne Lécroart – L’Association
- Panique dans le 16e ! - Par Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon et Étienne Lécroart - La ville brûle
- Vanité - Par Étienne Lécroart - L’Association

[1Les dessins compilés par L’Association ont été publiés principalement dans Spirou, mais aussi dans Fluide Glacial, L’Illustré, Ça m’intéresse, Le Monde des sciences, Le Point, Sélection du Reader’s Digest et Trompette ou nulle part, entre 2007 et 2019. Quelques-uns sont inédits.

  Un commentaire ?