Fin de chaîne - Par Michel Galvin - Sarbacane

14 avril 2009 1 commentaire
  • L’OVNI du mois s’appelle {Fin de chaîne}. Cruel à souhait, ce dézingage en règle d’une colonie de dindes est une perle d’humour noir qui prouve qu’une bande dessinée réussie n’est pas forcément dessinée de manière spectaculaire.

Fin de chaîne commence par la tragique disparition de JeanDo, dinde au talent d’imitation bien rôdé. À tel point que ses congénères ne sont pas certains de l’identité du volatile assassiné sous un éboulis. À vrai dire, on partage leur perplexité, car rien ne ressemble plus à une dinde qu’une autre dinde. D’autant plus que Michel Galvin s’amuse à représenter cette colonie de manière minimaliste, en noir et blanc avec une légère trame et quelques rudiments de décors. Un style qui ne manque pas d’expressivité et qui met l’accent sur les dialogues. Le jeu du « qui est qui parmi les dindes ? » est d’ailleurs le gag récurrent prétexte à échanges particulièrement savoureux.

La liste des disparus s’allonge au fil des pages tragi-comiques, et la théorie de l’accident isolé à répétition devient difficile à soutenir… S’ensuit une longue enquête à la recherche de l’assassin, qui sévit dans la colonie. Les idées noires de Galvin servent sa manière très personnelle de pointer nos travers d’humains. Car derrière cette chronique d’une extinction annoncée, on devine une critique de la politique démagogique, des beaux discours philosophiques, du fonctionnement de la justice,... Le tout traité dans un récit qui mêle l’absurde façon Monty Python, et un certain minimalisme dessiné façon Peanuts.

Cocasse et finement dialogué, Fin de chaîne est un livre extrêmement drôle. Ceux qui ont Le Baron Noir [1] et Moins d’un quart de seconde pour vivre [2] en haute estime, peuvent assurément ajouter cet album à leur réserve précieuse.

Fin de chaîne - Par Michel Galvin - Sarbacane
Un extrait de "Fin de chaîne"
© Galvin - Sarbacane

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

[1de Got & Pétillon édité par Glénat

[2de Lewis Trondheim & JC Menu édité par L’Association

 
Participez à la discussion
1 Message :