Five, T1 & 2 - Par Shiori Furukawa - Kana

14 août 2009 1
  • Beaucoup d'humour, de l'amitié, un peu de romance mais un gros manque de maîtrise, tant graphique que scénaristique. Shiori Furukawa a cherché l'originalité mais n'a pas su développer suffisamment son point de vue, faisant de Five un shojo manga plutôt basique, pas désagréable mais qui n'a rien de remarquable.

La famille de Hina est constamment obligée de déménager à cause du travail de son père et la jeune fille ne rêve que d’une chose : goûter aux joies de la vie d’une lycéenne ordinaire. Son vœu est enfin réalisé puisqu’elle emménage définitivement mais elle déchante vite quand elle découvre qu’elle est la seule fille de sa classe. Qui plus est, sa nouvelle école est un peu bizarre et chaque événement est propice à la mise en place de nombreux délires. Ainsi, la note de sport est déterminée par une épreuve de survie en pleine forêt, les examens de fin de trimestre donne lieu à des violences et des enlèvements ou encore, le voyage de fin d’année est tiré au sort par chaque groupe d’élèves et peut se dérouler n’importe où dans le monde.

De plus, les Five, les cinq élèves les plus beaux, les plus intelligents mais aussi les plus indisciplinés de l’établissement, ont décidé de la prendre sous leur aile.

Encore un nouveau shojo qui vient rejoindre la grande famille de ce genre déjà bien fourni. Et qu’a t-il de plus ?... Malheureusement, pas grand chose. Ce qui est dommage, car on sent que Shiori Furukawa a fait un effort en créant une héroïne au caractère bien trempé qui n’a pas vraiment besoin de ses cinq gardes du corps pour se défendre. Elle a choisi en plus un décor plutôt rocambolesque que ce lycée très spécial dans lequel le principal fait montre d’une imagination débordante pour occuper ses élèves. À côté de ça, les personnages sont insipides, même si ce n’est que le deuxième tome d’une série qui en compte déjà plus de 10 et qui n’est pas encore finie. Mais trop de mystère, tue le mystère : très peu d’élément sont révélés sur ces cinq garçons qui semblent pourtant avoir chacun une histoire intéressante.

Five, T1 & 2 - Par Shiori Furukawa - Kana

La narration n’est pas très bien maitrisée. Les personnages et leurs sentiments évoluent très vite sans qu’on est vraiment le temps de les cerner et sans que les situations ne s’y prêtent non plus. Aucun des personnages ne ressort vraiment et aucune des histoires racontées par la mangaka n’apporte quoique ce soit. On a du mal à plonger dans l’intrigue.

Du point de vue du dessin, le niveau ne se relève pas. Les personnages aux longs doigt fins et aux yeux immenses qui ne sont pas toujours alignés font parfois penser à des extra-terrestres. À un moment, l’héroïne dit des Five qu’ils ont "des visages très expressifs"... On ne doit pas avoir la même définition de ce mot puisque dans certaines situations, on ne parvient même pas à savoir si le personnage rit ou pleure, si ce n’est grâce aux dialogues. Et ne parlons pas de Nao et Takui qui ont les yeux fermés la moitié du temps ; ou de Jun et Kojirô qui sont aussi démonstratifs qu’un mur.

Reste l’humour, sans doute le seul point positif de ce manga. Même si les situations ne sont pas très originales, elles ont l’avantage de faire rire. De même Hina et son caractère bien trempé qui réagit souvent différemment de ce qu’on attend d’une jeune fille.

(par Stéphanie Francqueville)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander le tome 1 chez Amazon
Commander le tome 1 à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon
Commander le tome 2 à la FNAC

Pour ceux qui souhaiteraient découvrir cette série et même les autres, Kana organise un concours jusqu’au 15 septembre. À gagner, des tomes 1 dédicacés, des badges, des T-shirts ou encore des portes-clés. Pour participer, il suffit de vous rendre à cette adresse :
http://www.mangakana.com/concours.php

 
Participez à la discussion
1 Message :