Newsletter ActuaBD

Fluide.G N°1 : Gribouillages & Galipettes

  • De l'humour orienté sous la ceinture, de la dérision à gogo et de la bande dessinée pour une maquette qui se moque ouvertement des magazines féminins : décidément, Fluide.G attaque fort !

Six mois après le lancement en grandes pompes de Fluide Glamour, le hors-série sexy de Fluide Glacial devient trimestriel tout en s’appelant dorénavant Fluide.G.

Mis à part ce nouveau nom plus sexy et trash que glamour, la maquette globale du journal ne change pas, ainsi que nous l’avions noté précédemment avec sa rédactrice-en-chef.

La couverture et la moitié des articles du magazine annoncent clairement la couleur, Fluide.G joue la carte de la dérision face aux magazines féminins : Astro rigolo, test avec queue et tête, la fiche régime pour prendre des kilos et être bien dans sa peau, le courrier des lecteurs qui en prennent pour leur grade ainsi que des articles raffinés (« typologie de la teucha : à la découverte de ton abricot »).

Fluide.G N°1 : Gribouillages & Galipettes
Les Péchés mignons demeurent la référence incontournable de Fluide.G

Les rédacteurs ne changent pas : Maïa Mazaurette, la scénariste de Péchés Mignons, continue de disséquer son Guide du râteau et nous dévoile aussi comment elle est parvenue à danser nue pour exprimer son amour au monde ; Monsieur Lâm prolonge ses Chroniques d’un homme pétasse tandis que Madame .G détourne toujours avec autant de finesse les romans photos (sur des scénarios de Thiriet).

Ceux qui auront apprécié les pages de bande dessinée du numéro d’essai retrouveront avec plaisir les facéties du personnage mal aimé de Vince (scénarisé par Sibylline), ainsi les archi-connus Péchés mignons. Par contre, Dupuy & Berberian qui nous avait conquis avec leur Boboland peinent à convaincre avec une Clara Vermeille intéressante mais qui ne décolle pas. Bill Presing et Arthur de Pins continuent d’habiller le magazine de leurs dessins... euh.. léchés, tandis que Krassinsky transforme son Toutoute première fois en une chronique dynamique.

Côté bande dessinée, des petits nouveaux font leur entrée en scène ou poursuivent le travail débuté dans Fluide Glamour. Comme dans tout magazine, il y a de bonnes idées et des pages bien moins réussies, mais le passage au trimestriel devrait lui donner l’occasion de se bonifier... ou de se retirer.

Loin d’être adressé uniquement aux femmes, Fluide.G est un magazine qui ose rire avec le sexe. À conseiller à toutes les lecteurs qui détestent ceux qui se prennent trop au sérieux et qui désirent profiter de la vie tout en demeurant épanoui ! Encore un exemple pour vous donner le ton du journal : la réponse à la question d’une lectrice (bien entendu factice)...

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Fluide.G - Le nouveau magazine féminin d’humour et de bd

Hors-série sexy de Fluide Glacial – Trimestriel – 84 pages – 4,90€

Le numéro en kiosque depuis le 7 octobre

 
Participez à la discussion
2 Messages :
  • Fluide.G N°1 : Gribouillages & Galipettes
    10 octobre 2010 08:51, par Denis

    Petite remarque d’ordre technique :
    J’ai apprécié l’article mais l’extrait du courrier des lecteurs n’est pas lisible car affiché trop petit !
    J’ai remarqué que c’est souvent le cas pour les extraits affichés sur le site. Tout le monde n’a pas un écran gigantesque et des yeux d’aigle ;-)

    Répondre à ce message

    • Répondu le 11 octobre 2010 à  18:05 :

      Même avec un écran gigantesque, ça reste illisible.

      Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD