Fluide Glacial N°519 - août 2019 : les pieds en éventail sur la plage

6 août 2019 7 commentaires
  • Tandis que les juilletistes rentrent de vacances, les aoûtiens prennent eux la route dans le sens inverse, pour se dorer la pilule au soleil. Et quoi de mieux pour profiter de la farniente à la plage que de dévorer un Fluide Glacial ?

Ah, la mer !... Les plages blindées, les algues vertes, les voyeurs en tous genres... toute une histoire ! Mais ce n’est pas tout ce qui est au programme de ce Fluide Glacial N°519 du mois d’août 2019.

Le réchauffement climatique, la célébrité, les vikings et une parodie d’Indiana Jones et de James Bond - du très bon Au Service Secret de Sa Majesté avec avec l’unique apparition de George Lazenby dans le rôle de 007 pour être plus précis - sont aussi au programme.

Mais on retiendra surtout une histoire très amusante sur l’absurdité de la privatisation à outrance extraite de l’album "Faut pas prendre les cons pour des gens" de Reuzé et Rouhaud ainsi qu’une très bonne histoire de l’auteur turc Ersin Karabulut, dans la lignée de ses Contes ordinaires. L’auteur raconte ici le passage à l’âge adulte, grâce notamment à la culture, usant toujours de son style si particulier de façon parfois inattendue.

Enfin, information d’importance, on y apprend que le prochain auteur de Fluide pourrait-être... vous ! En effet, l’éditeur organise un concours de scénario. Tous les gens d’humour sont possibles : le récit doit tenir sur deux à quatre pages et bien évidemment avoir un titre et une fin ! Les participants doivent joindre un pitch - pas le beignet - n’excédant pas cinq lignes pour résumer l’histoire. Un story-board peut accompagner le tout.

Le scénario doit être envoyé à : projet@fluideglacial.com avant le 31 aout 2019. L’objet du mail doit-être "Concours - titre de l’histoire".

Le grand gagnant sera annoncé dans le numéro de novembre 2019 - le 522 - et il sera rémunéré à hauteur de 80 euros la page. Quant au scénario, il sera illustré par un dessinateur sélectionné par Fluide, puis publié dans un futur numéro. Une opération de crowdsourcing suffisamment rare pour ne pas être signalée.

À vos claviers !

Fluide Glacial N°519 - août 2019 : les pieds en éventail sur la plage
À la plage...
© Fluide Glacial / Dessin : Geoffroy Monde

(par Vincent SAVI)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Fluide Glacial N°519 - août 2019 - 4,90 €. Dans tous les bons kiosques.

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Vu la nullité de la couv, ils devraient aussi lancer un appel pour trouver des dessinateurs dignes de ce nom.

    Répondre à ce message

    • Répondu par kyle william le 7 août à  10:19 :

      Le gag est assez pourri en effet, mais le dessin est correct, meilleur que du Colonnier en tout cas.

      Répondre à ce message

      • Répondu par Laurent Colonnier le 7 août à  13:17 :

        Non, le dessin est pourri, on dirait un truc de chez Bayard ou Fleurus. Personnellement je préfère du Colonnier.

        Répondre à ce message

    • Répondu par Vince Pradok le 7 août à  13:01 :

      C’est dingue comme peu de mots suffisent pour cerner une personne aigrie et méchante.

      Répondre à ce message

  • Tous les gens d’humour sont possibles
    Les gens d’humour.
    Ça va faire du populo, les comiques ne manquent pas.
    Nous avons corrigé de nous même.

    Répondre à ce message

  • Lindingre avait fait un bon travail éditorial. Son humour était par contre plutôt lourd et ses choix itou. Il n’y avait plus beaucoup de dérision, d’ilarité et toutes ses sortes de choses..

    Avec Delpierre, il me semble que la barre est lentement corrigée.

    Même le rédactionnel est meilleur.

    Intéressant ses éditoriaux : humbles et courts ils présentent les auteurs. Le rédac-en-chef n’essaie pas de faire absolument de l’humour plus ou moins heureux comme le précédent.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Henri Khanan le 13 août à  19:47 :

      Je retiens surtout l’idée du concours de scénario, il me semble qu’il ya besoin de sang neuf pour renouveler tout cela. Blutch et Larcenet ont également rejoint la rédaction de Fluide après de tels examens, donc le talent ne demande qu’à jaillir !

      Répondre à ce message