Food Wars - L’Étoile T1 - Par Michiko Ito & Akitoki Taiki - Delcourt/Tonkam

21 septembre 2016 0 commentaire
  • « Spin-off » de « Food Wars », manga culinaire parmi les succès actuels du célèbre magazine "Shonen Jump", ce nouveau titre nous propose de revenir sur le passé d’un des chefs de la série et plus particulièrement sur son parcours en France. Sympathique mais réservé en priorité aux fans de la série principale.

C’est un phénomène désormais bien connu, celui des séries dérivées de titres à succès, nommé en anglais spin-offs, et qui propose de suivre le parcours ou l’histoire d’un personnage secondaire (ou tout autre élément narratif) d’une œuvre originale.

Rappelons tout d’abord que Food Wars nous entraînait dans une école culinaire hors norme, l’Académie Toutsuki, et nous invitait à suivre le parcours de héros lycéens qui y faisaient leurs armes, s’affrontant régulièrement à coup de duels de préparation de plat.

Certains choix de série dérivée peuvent parfois sembler étranges ou audacieux, et dans le cadre de Food Wars, il y a une certaine surprise de voir le grincheux Kojirou Shinomiya, ancien élève de Toutsuki, tenir ainsi le rôle-titre.

Surnommé le « Magicien des Légumes », car spécialisé dans les plats était de les mettre en avant, Shinomiya fait son apparition lors d’un examen pratique se déroulant dans un grand hôtel, en tant qu’examinateur venant évaluer la nouvelle génération.

Food Wars - L'Étoile T1 - Par Michiko Ito & Akitoki Taiki - Delcourt/Tonkam
Attention au mauvais caractère de Shinomiya !
© 2015 Akitoki Taiki / SHUEISHA

S’opposant rapidement au héros et à une de ses camarades en raison de son caractère bourru inflexible, il leur reconnaît finalement sa valeur et devient un peu malgré lui une figure de mentor pour notre jeune héros, surtout qu’il est également spécialisé en cuisine française et porte donc dans l’œuvre la thématique de l’art de la table de par chez nous.

Le personnage s’est révélé a priori suffisamment populaire pour que soit décidé d’explorer son histoire et son apprentissage se déroulant en France. À la base se trouve une nouvelle, publiée dans le recueil d’histoires courtes À la carte, en 2014, qui donne l’année suivante naissance à ce titre, baptisé L’Étoile.

Dans ce premier tome, la série en compte trois pour le moment, nous suivons Shinomiya de retour en France et des souvenirs de sa jeunesse, ici son arrivée à Paris, vont lui revenir sous forme de flashback. On notera que la dimension « visite touristique » s’avère peu présente dans ce récit, c’est même le contraire avec notre héros qui se fait voler sa valise dès son arrivée à l’Aéroport Charles de Gaulle !

Pas de période « enchanteresse » donc, et nous entrons immédiatement dans le cœur du sujet : la difficulté pour un jeune Japonais de faire ses armes et son apprentissage dans un pays étranger. Cependant, pas de manichéisme : Shinomiya rencontre autant de personnes qui vont se montrer cruelles que bienveillantes.

Au niveau culinaire, il sera question dans ce début d’aventure de tomates farcies puis de cuisine du sud de la France, avec un épisode fondateur pour notre héros, hébergé par le patron d’un bistrot parisien au bord de la faillite. Évidemment, il y a la petite touche japonaise fantaisiste (ou pas), avec des plats traditionnels français auxquels Shinomiya apporte sa façon de faire bien nipponne.

Des débuts parisiens prometteurs pour le jeune Shinomiya
© 2015 Akitoki Taiki / SHUEISHA

Si nous retrouvons toute la mécanique de la série originale, les plats audacieux et les dégustations qui entraînent des foodgasm plus ou moins colorés, le récit reste néanmoins peu exubérant, linéaire et en fin de compte peu surprenant.

Le dessin générique, le peu de personnages et de situations, avec en toile de fond une morale sur la perte de passion, en font une œuvre très « directe », réservée avant tout aux amateurs de Food Wars et désirant prolonger l’expérience.

En ce sens cette nouvelle série réussit parfaitement son pari et étoffe de façon intéressante et ludique un personnage relativement sympathique – le caractère de cochon de Shinomiya devient ici et malgré lui un ressort comique relativement efficace.

Pour les autres lecteurs, nous conseillons plutôt l’œuvre principale, bien plus audacieuse et dynamique, dotée d’un dessin d’un niveau nettement supérieur, même si le nombre de tomes peut inciter les curieux de tenter au contraire l’aventure de L’Étoile. Cette dernière, en dépit de sa simplicité, n’en reste pas moins un sympathique récit culinaire d’un jeune apprenti cuisinier japonais débarquant plein d’espoir et d’ambition en France.

Un magret de canard exceptionnel !
© 2015 Akitoki Taiki / SHUEISHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Food Wars - L’Étoile T1. Par Michiko Ito (scénario) & Akitoki Taiki (dessin), d’après l’oeuvre originale de Yuto Tsukuda, Shun Saeki & Yuki Morisaki. Traduction Lilian Lebrun. Delcourt/Tonkam, collection "Shônen". Sortie le 7 septembre 2016. 192 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Food Wars sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 8.

  Un commentaire ?