Fool’s Paradise T1 - Par Ninjyamu et Misao - Kana

19 octobre 2018 0
  • Une idole au succès phénoménale menacée par un terroriste juvénile, un programme de réinsertion pour les mineurs extrêmement dangereux: voilà planté le cadre initial de "Fool's Paradise", manga à la fois dérangeant et fascinant..
Fool's Paradise T1 - Par Ninjyamu et Misao - Kana
Un terroriste juvénile pour lequel le Japon réclame la peine de mort...
Fool’s Paradise © Ninjyamu & Misao

Le Japon va mal, qui ne sait que faire de ses délinquants. Un jeune garçon de 13 ans, Kazutaka Nichiya, fait des dizaines de morts dans des attaques terroristes et la société japonaise s’indigne avant tout de l’impossibilité d’appliquer la peine de mort sur les mineurs. Les pétitions signées par des millions de citoyens réclamant une modification de la loi suite à ces événements ne changent rien à la situation. Sinon qu’on lance un programme de réinsertion, importé des États-Unis, et réputé pour sa statistique de 0% de récidive.

Le Japon va mal, qui ne sait contrôler ses mouvement de foules et son penchant pour l’idolâtrie, au sens quasi premier, que des pans entiers de sa population voue à de jeunes starlettes de la chanson. Et voilà justement que l’une d’entre elles, Sela Hiiragi, voit son influence gagner le pays tout entier. Un phénomène a priori bénin mais qui devient inquiétant dès lors que la jeune fille fait l’objet d’une attaque durant l’un de ses concerts, attaque immédiatement associée à Kazutaka Nichiya.

Désir de semer le chaos ou entreprise de manipulation à grande échelle ? L’intrigue de Fool’s Paradise, paranoïaque à souhaite, suscite immédiatement trouble et malaise chez le lecteur qui se doute rapidement qu’il est lui-aussi victime de faux-semblants dont la finalité lui échappe. Et lorsqu’une révélation vient lever un coin du voile, voilà la dimension policière relancée par de nouveaux enjeux et de nouvelles zones d’ombre.

Sela, idole au succès sans précédent
Fool’s Paradise © Ninjyamu & Misao
Un crime qui entraine un déferlement de suspicion et de violences au sein de la société
Fool’s Paradise © Ninjyamu & Misao

Le manga de Ninjyamu et Misao donne le sentiment de s’inscrire dans la filiation avec Death Note, déployant un thriller psychologique où l’affrontement entre personnalités doubles et ambivalentes occupe une place prépondérante, où les individualités se servent des foules pour régler leurs différends.

Reste que Fool’s Paradise s’embarrasse moins de subtilités et de nuances, avec des situations parfois grossières et des personnages secondaires caricaturaux (on pense notamment au manager ou au Premier Ministre). Au risque de sembler également par moments un peu limite à l’image de ce point de départ très problématique de la peine de mort réclamée contre les mineurs.

On sort donc de la lecture de ce premier volume un peu interloqué, entre gène vis-à-vis de certaines idées et situations dont on se demande comment le scénariste Ninjyamu a pu les imaginer, et engouement pour une histoire quand même bien ficelée et qui sait happer et surprendre son lecteur.

Voilà qui inquiète un enquêteur à la retraite qui pressent la gravité de la situation
Fool’s Paradise © Ninjyamu & Misao

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Fool’s Paradise T1. Par Ninjyamu et Misao. Traduction Pascale Simon. Kana, collection "Dark Kana". Sortie le 21 septembre 2018. 192 pages. 5,95 euros, prix de lancement.

  Un commentaire ?