Franquin, enfin !

18 octobre 2004 0
  • Ce mardi 19 octobre 2004, on inaugure enfin l'exposition « Le Monde de Franquin » à la Cité des Sciences et de l'Industrie de Paris. Avec ses 1800m² d'exposition et un budget de réalisation colossal, l'hommage est à la mesure d'un créateur de génie qui partage avec Hergé le triomphe de l'Ecole belge.

Nous vous en avions déjà parlé dans ces pages voici quelques semaines(voir notre DOSSIER FRANQUIN). Dans les jours qui viennent, nous vous en reparlerons encore. Car rien n’est trop beau pour Franquin, un auteur dont on déplore qu’il n’ait pas, comme pour Hergé, la fortune critique qu’il mérite. On compte par centaines les ouvrages d’analyse sur Hergé. Chez Franquin seulement quelques dizaines. Depuis 20 ans, il ne se passe pas une année sans qu’Hergé ne jouisse d’une grande exposition dans le monde. Pour le créateur de Gaston Lagaffe et du Marsupilami, c’est la première d’importance.

Franquin, enfin !
Jean-Pierre Mercier
Le conseiller scientifique du CNBDI dans le Fauteuil-Main. Photo : (c) D. Pasamonik

ne mégotons pas notre plaisir. Yvan Delporte, complice de toujours du grand homme et ancien rédacteur en chef du Journal de Spirou, présent lors de la journée de presse de lundi l’affirmait : « Franquin aurait aimé cet hommage... Mais il aurait tout fait pour que cela ne se sache pas, tant il était humble. »

Yvan Delporte et J-F Moyersoen.
Le mythique rédacteur-en-chef de Spirou et le commissaire de l’exposition.Photo : (c) D. Pasamonik

En effet, La Cité des Sciences, les commissaires de l’expo Jean-François Moyersoen et Eric Verhoest, les conseillers scientifiques, comme Jean-Pierre Mercier du CNBDI, ont mis les petits plats dans les grands, jugez-en : la Fiat de Gaston comme la Turbotraction en grandeur nature, des maquettes du Fantacoptère comme de la Zorglomobile, le fauteuil-main enfin en grandeur nature ! On peut même s’asseoir dedans. Autour de six thématiques, l’univers de Franquin se déploie. Les inventions de Gaston peuplent son bureau ; ce sont autant de machines infernales...

Le bureau de Gaston
et ses machines infernales. Photo : (C) D. Pasamonik

La jungle de Palombie est reconstituée, comme le nid du Marsupilami. « La maquette a été créée du vivant de Franquin, nous dit Jean-François Moyersoen. Les Houba Houba que l’on entend, les crrr crr, sont de lui. C’est sa voix ! ».Patrick Balzat, de Private Sound, mettait en place l’incroyable gaffophone en 1/1, un objet étonnant émettant des sons lugubres, tandis que, posé sur le sol, il fait trembler le parquet de façon inquiétante...

Déjà, tout Paris est couvert d’affiches. Le Figaroscope met le Marsupilami en couverture. C’est la folie Franquin. Mardi soir, c’est l’inauguration, le coup d’envoi pour une expo qui durera des mois, peut-être jusque fin 2005. Alain Chabat sera là, il paraît qu’il parlera de Franquin au 20 heures de TF1. Nous, on sera là aussi. On vous racontera.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Informations Pratiques

Exposition LE MONDE DE FRANQUIN
Présentée du 19 octobre au 31 août 2005
Cité des sciences et de l’Industrie
30, avenue Corentin-Cariou - 75019 Paris
Métro Porte de la Villette
Exposiiton trilingue (Français, anglais, espagnol)
Accessible aux visiteurs handicapés moteurs, non-voyants sourds ou malentendants.
Ouvert tous les jours sauf le lundi, de 10h à 18h (jusqu’à 19h le dimanche).
Tarifs :
Plein tarif : 13,50€, tarif réduit : 9,50€. Tarif famille (4 personnes : 2 adultes, 2 enfants) : 45€.
Information du public :
01 40 05 80 00
Site internet : wwww.franquin.com

  Un commentaire ?