Frustré ! - Juaco - 6 Pieds sous Terre

3 mars 2006 0
  • Voici un album à l'humour décapant et qui ne tourne pas autour du pot: tous les personnages ne pensent qu'à une chose, et le font savoir. Même le petit moche qui n'ose pas s'approcher des filles...

Les éditions 6 Pieds sous Terre poursuivent leur voyage en terres ibériques [1] avec cet album au mélange de tons assez inhabituel : Juaco, auteur espagnol aux multiples influences, nous propose une collection d’histoires plus ou moins courtes (l’album fait quand même 140 pages) qui débute avec l’introduction de son personnage principal, le Frustré, jeune étudiant qui a bien du mal à accepter que les autres s’envoient en l’air pendant que lui reste seul avec sa gueule de binoclard boutonneux. Et dans un bel accès de rage, zigouille deux de ses camarades. Mais l’auteur traite cette scène avec un humour décapant - et un décalage visuel assez hilarant, puisqu’il fait appel aux mannes de Brian Bolland, le dessinateur du célèbre Batman : The Killing Joke sur un scénario d’Alan Moore [2].

Frustré ! - Juaco - 6 Pieds sous Terre
Juaco a trop lu de comics...
... entre autres ceux de Brian Bolland

Mais cette direction est bien vite abandonnée (avec une désinvolture sympathique) dans la suite de l’album, qui vire petit à petit au récit intimiste, quand le Frustré rencontre une fille qui le vaut bien. Si l’humour reste présent tout au long de l’album, il prend une teinte plus désespérée au fur et à mesure que se développe la relation entre les deux jeunes gens, qui, c’est le moins que l’on puisse dire, ne se passe pas particulièrement bien.

La frustrée, le frustré et tous leurs amis

Le dessin de Juaco évolue lui aussi. Du slapstick des débuts - on pense à Jamie Hewlett (Tank Girl) ou Roger Langridge (Fred The Clown), il passe à un style plus « sage », au trait plus épais, plus propre à illustrer les émotions des personnages, qui n’est pas sans rappeler celui de Peter Kuper.

On sent tout au long de cet album, publié d’ailleurs en Espagne sous forme de fascicules, que l’auteur est en constante recherche, aussi bien thématique que visuelle. Cela donne un sentiment de proximité avec les personnages qui deviennent de plus en plus attachants, alors même qu’ils se perdent dans une histoire amoureuse dont ils arrivent de moins en moins à se dépêtrer. Frustré ! est donc un vrai plaisir de lecture, et une vraie BD d’auteur.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Acheter sur internet

[1Nous vous avions parlé du Phare de Paco Roca.

[2Dernière traduction en date chez Delcourt en 2000 sous le titre Batman : Rire et Mourir.

  Un commentaire ?