Fusion de deux labels indépendants

8 août 2002 0
  • Depuis le 22 juin, Amok et Fréon ne forment plus qu'une seule et même maison. Le premier bébé de cette union libre s'appelle "Frémok". Le papa et la maman se portent bien.

A eux deux, ils forment un catalogue d’une soixantaine de titres, mêlant les premiers pas de Sfar, des titres de Mattotti, de Muñoz et Sampayo, de Breccia. Soit une quarantaine venant de papa Amok et une vingtaine de maman Fréon.

Située à Paris, Amok avait été créée en 1991 et s’était imposée par ses revues ("L’Oeil carnivore", "Le cheval sans tête") et ses albums de bande dessinée alternative (plus de 70). Fréon était née à Bruxelles, issue du groupe Frigo qui, durant les années 90, avait lancé la revue Frigobox ; elle avait publié une trentaine de livres.

Les deux éditeurs gardent leur liberté, restent situés dans leurs capitales respectives, mais une "académie du Frémok" associant auteurs, critiques et journalistes, veillera au grain. Ils ne devraient pas se limiter à la bande dessinée et publieront des romans et des livres de photos.

Les premiers titres sortiront en septembre.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?