Gandhi et la peste sur le pont du Titanic

12 octobre 2020 0 commentaire
  • Trois nouveaux volumes de cette formidable collection historique, le fil de l'histoire, d'où se détache l'impressionnante évolution de la peste dans le Monde.

Les nouvelles livraisons de la collection "Le fil de l’histoire" montrent encore et toujours la versatilité des thèmes. Avec la vie de Gandhi, apôtre de la non-violence et héro de l’indépendance de l’Inde, on reste dans la biographie classique, tandis que La Peste évoque les différentes époques du fléau, quand Le Titanic explique clairement les causes du désastre.
Gandhi et la peste sur le pont du Titanic
Si la narration, et ses deux personnages (frère et soeurs) intrusifs apportent tonus et fantaisie à ces cours illustrés, la richesse de ces trois volumes n’est pas égale. Gandhi apparaît comme un modeste juriste méritant qui se découvre leader, traversant de nombreuses épreuves avant d’obtenir l’indépendance de son pays en 1947. L’album évoque ses réussites mais aussi ses échecs, gardant en filigrane son impressionnante volonté pacifique, signe d’une résistance inédite. Le volume consacré au naufrage du Titanic semble un peu superficiel au regard de la collection. On peine à trouver un réel intérêt historique à cet accident en mer qui pointe surtout les failles de quelques uns : les constructeurs, certains dirigeants lâches et inconscients, et le courage de quelques uns.

La Peste constitue de loin le récit le plus frappant. A l’heure de la pandémie du Coronavirus, les points communs sautent aux yeux, et l’horreur des morts sans fin fait écho à notre actualité. On y découvre les notions de quarantaine, la protection par des tenues vestimentaires, le confinement... Et aussi les tatonnements de la médecine, entre les débuts des épidémies au Moyen Âge jusqu’aux derniers cas au 20e siècle. Les auteurs attendent les annexes en fin d’album pour évoquer la crise sanitaire de 2020, et on sort de l’ouvrage avec l’effroi d’un recommencement dont l’amplitude reste encore inconnue.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?