"Gars & Gus" de Stefan van Dinther (Frémok) : des "personnages de BD" comme les autres ?

23 décembre 2020 0
  • Un petit gros et un grand maigre : deux personnages de BD, stéréotypes intemporels et indémodables. Gars et Gus, inventés par Stefan van Dinther, se promènent dans la bande dessinée comme d'autres dans la forêt : avec étonnement et familiarité.

Astérix et Obélix, Spirou et Fantasio, Blake et Mortimer, Bob et Bobette... Les duos, à la fois dissemblables et complémentaires, sont nombreux dans la bande dessinée franco-belge. Gars et Gus, les personnages de Stefan van Dinther, nés dans son livre CHRZ puis aperçus à plusieurs reprises dans le magazine Zone 5300, en sont à la fois une modélisation et un dépassement.

"Gars & Gus" de Stefan van Dinther (Frémok) : des "personnages de BD" comme les autres ?
Gars & Gus personnages de BD © Stefan van Dinther / FRMK 2020

Un grand sec et un petit épais, l’un en costume blanc, l’autre habillé de noir : physiquement, tout est fait pour les distinguer. Mais ils sont inséparables. Pris individuellement, ils perdraient leur substance et même leur raison d’être. Et s’ils n’agissent pas en miroir, leurs gestes sont indéfectiblement liés.

Qui sont-ils vraiment ? Leur identité est réduite à la portion congrue : un nom et une apparence minimalistes. Ils sont surtout les jouets de leur créateur, facétieux et expérimentateur. Même s’ils lui échappent parfois, comme s’ils ne voulaient pas aller où lui souhaite les conduire, ils restent les outils de sa déconstruction de la bande dessinée.

Gars & Gus personnages de BD © Stefan van Dinther / FRMK 2020
Gars & Gus personnages de BD © Stefan van Dinther / FRMK 2020

Qu’il s’agisse des thèmes, genres ou « codes » typiques de la bande dessinée, Gars & Gus offre un tour d’horizon, léger et jamais dogmatique ni démonstratif - on est loin de Scott McCloud - de ce que peut offrir le médium. Références, détournements de gags traditionnels, illusions d’optique, jeux sur le rythme et l’ellipse... Stefan van Dinther déploie toute une panoplie d’effets pour rappeler, discrètement mais sûrement, que la bande dessinée n’est jamais totalement sérieuse et encore moins réaliste.

L’économie de moyen au service du burlesque évoque Buster Keaton. Mais tous les strips de Gars & Gus ne sont pas muets. Reste que l’auteur démontre que, même si le texte a son importance, la bande dessinée est avant tout un art du visuel. Rien de vraiment neuf donc, mais une façon délicate de le rappeler avec ces Bouvard et Pécuchet de la BD.

(par Frédéric HOJLO)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Gars & Gus personnages de BD - Par Stefan van Dinther - Frémok - collection Amphigouri - édition originale : Man en Kerel als stripfiguren, Oogachtend & FRMK, 2020 - traduction du néerlandais par Jean Vandegaar - conception graphique par Rob Westendorp & lettrage manuel par Stefan van Dinther - 18 x 27 cm (format à l’italienne) - 64 pages en bichromie - couverture cartonnée - parution le 15 octobre 2020.

Consulter le site de l’auteur & lire un entretien sur le site de l’éditeur (par Lilian Philippe, septembre 2020).

Lire également sur ActuaBD :
- Déconfinement : quelles aides au secteur du livre en Fédération Wallonie-Bruxelles ?
- "Eldorado" - Par Tobias T. Schalken - Frémok

  Un commentaire ?