Gary Larson à ses fans : "Laissez mes dessins tranquilles !"

17 décembre 2002 0
  • Le dessinateur américain Gary Larson en appelle à ses fans pour qu'ils cessent de piller son travail en reproduisant ses dessins à tort et à travers sur Internet. Une lettre qui mérite réflexion.

L’appel en question figure sur le site "Creators Syndicate". On en trouvera ci-dessous une traduction libre signée Jean-Marie Bertin :

"UN MESSAGE DE GARY LARSON

RE : Utilisation en ligne des dessins "Far Side"

À CEUX QUE CELA PEUT CONCERNER

J’avance ici sur des oeufs.

D’une part, je trouve cela très flatteur que certains de mes fans aient créé des sites montrant et/ou diffusant mon oeuvre sur Internet. Et, d’un autre part, je continue d’avoir du mal à trouver les mots qui, de façon convaincante et avec délicatesse, puissent persuader ces enthousiastes du "Far Side" d’arrêter définitivement avant d’avoir à recevoir ces mots de quelque avocat.

L’impact que cette utilisation non souhaitée a eu (et continue d’avoir) est bien sûr, en termes matériels, une grosse préoccupation pour mon éditeur, et donc pour moi ; mais ce n’est pas le point principal de cette lettre. Ce que je tente ici, c’est d’essayer de parler de l’impact impalpable, de mon propre préjudice émotionnel de voir mon travail ainsi rassemblé, numérisé et offert sur l’autel du cyberespace, hors de mon contrôle.

Il y a des années, j’ai mangé un jour avec le dessinateur Richard Guindon et la discussion est venue sur le fait qu’aucun de nous n’a jamais demandé ou accepté des idées de quiconque. Mais, jusqu’à ce que Richard n’exprime précisément ça, je n’avais jamais analysé ma propre aversion pour cela : "C’est comme si quelqu’un d’autre écrivait tes Mémoires", disait-il. Comme cette affirmation sonne vrai pour moi. En effet, nous produisions des dessins que nous espérions distrayants ou, tout du moins, pas ennuyeux mais cependant ils provenaient toujours d’une vision profondément personnelle, et donc originale.

Essayer d’être "amusant" est une bien effrayante et écrasante affaire. (Demandez à un comique qui a fait un flop en scène). Mais, s’il y avait une maxime à suivre dans ce métier, ce serait celle-ci : soyez honnête vis-à-vis de vous-même et, plus important, respectez votre public.

Aussi, pour récapituler (probablement un mauvais choix de paroles de ma part), je demande simplement le retour de ce respect et que tout ceux qui font cela pour faire plaisir veuillent abstenir de mettre "The Far Side" sur Internet. Ces dessins sont en quelque sorte mes "enfants" et, comme tout parent, je suis préoccupé de leurs sorties nocturnes vers l’inconnu. Les retrouver sur le site de quelqu’un c’est comme recevoir un coup de fil à deux heures du matin, disant : "Heu.. Papa tu ne vas trop aimer ça, mais devine où je suis."

J’espère que mes explications vous aideront à comprendre l’importance que cela a tout spécialement pour moi, et pourquoi je vous fais cette demande.

Veuillez renvoyer mes "gosses" à la maison. Je vous en serai éternellement reconnaissant.

Très respectueusement,

Gary Larson"

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?