Newsletter ActuaBD

« Gen d’Hiroshima » N°5 par Keiji Nakazawa - Vertige Graphic

  • Toujours aussi soignée, voici la suite de la publication par Vertige Graphic du manga quasi autobiographique de Keiji Nakazawa, sorte de chronique quotidienne du Japon d'après la bombe. Nous sommes en 1947-48. Les Japonais s'aperçoivent que loin de se faire aider par les occupants américains pour lutter contre les conséquences de la bombe, ceux-ci utilisent les malades comme cobayes...

1945. Il y a soixante ans, les Américains expérimentaient sur Hiroshima et Nagasaki la fameuse bombe atomique. Le résultat politique est immédiat : la reddition du Japon et son occupation par l’armée alliée. Le résultat humain est bien plus désastreux : la période de privation et de misère entamée dès avant la guerre se prolonge pour le peuple japonais. A cela s’ajoute les conséquences de la bombe : les radiations encaissées par les populations, des pans entiers de la société se trouvant exclus par peur de la contamination ou tout simplement par honte.

Le petit Gen continue à mener sa vie de débrouille. Chemin faisant, il découvre que les oppresseurs d’hier, comme le très détesté chef de quartier qui poursuivait sa famille de sa vindicte à cause de son pacifisme affiché, arrivent très bien à se reconvertir dans le Japon d’après-guerre, en profitant du marché noir et en adaptant son discours au gré des circonstances politiques. L’économie se retrouve de fait entre les mains des yakusas. Pendant ce temps, un organisme américain enquête auprès des victimes pour analyser les effets secondaires de la bombe. Une enquête qui ressemble de plus en plus à une expérimentation...

Le cycle initié par Vertige-Graphic est à mi-parcours. Une édition soignée accompagnée d’une introduction historique qui rend justice à ce classique de la BD japonaise, jamais publié en intégrale jusqu’ici.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD