Newsletter ActuaBD

Géronimo Stilton, T7 : Dinosaures en action ! - Par Elisabetta Dani et collectif, dont Facciotto & Zaffaroni - Glénat

  • La déferlante Géronimo Stilton & Co débarque d'Italie, et continue d'envahir les différents médias, avec une constante qualité. L'occasion de mêler humour, action et pédagogie.

Si vous n’avez pas d’enfants lecteurs dans votre entourage, peut-être ignorez-vous qui est Géronimo Stilton... Il s’agit du héros d’une série de livres en provenance d’Italie, et qui plaît particulièrement aux jeunes lecteurs. Géronimo est une souris journaliste, dirigeant L’Écho des rongeurs, le journal le plus lu à Sourisia.

La ferveur du public a permis à la famille Stilton de se décliner sous divers formats de livres, plus ou moins épais, comportant parfois des jeux. La série est également adaptée en dessin animé, et en bande dessinée, publiée en France chez Glénat.

Géronimo Stilton, T7 : Dinosaures en action ! - Par Elisabetta Dani et collectif, dont Facciotto & Zaffaroni - Glénat

Chaque série dispose de son propre contexte. Pour la bande dessinée, nous faisons la connaissance des chats pirates, qui voyagent dans le temps afin de modifier l’Histoire et de devenir riches et célèbres. Géronimo Stilton et sa famille de téméraires souris se lancent irrémédiablement à leur poursuite au travers des lustres afin de les démasquer et déjouer leurs complots.

Outre un dessin globalement maîtrisé par les différents auteurs et un découpage aventureux qui plaira aux plus jeunes, la particularité de cette série est de mêler des informations pédagogiques aux diverses aventures des protagonistes.

Après Rome, la découverte de l’Amérique, Marco Polo, l’Égypte antique, la période glaciaire, les Jeux Olympiques, et Léonard de Vinci, la course-poursuite des chats et souris les entraîne au coeur du Crétacé. Les lecteurs pourront découvrir comment étaient la flore et la faune de cette période, et si le cœur leur en dit, ils pourront également lire les petits hors-textes qui apportent des détails passionnants sur la période, les dinosaures ou certains paléontologues.

Fidèle aux livres, certains mots sont mis en exergue, ou sont parfois à moitié dessinés pour en comprendre le sens...

Voici donc une série à mettre entre toutes les mains, principalement celles des enfants s’ils veulent se divertir tout en s’instruisant. Notez qu’une version girly a été également lancée chez Glénat, avec les aventures de Téa Stilton, une variante plus contemporaine et maritime qu’historique, mais tout aussi réussie.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

De la série Géronimo Stilton, commander les tomes :
- T1 La Découverte de l’Amérique chez Amazon ou à la FNAC
- T2 L’Imposteur du Colisée chez Amazon ou à la FNAC
- T3 Sur les Traces de Marco Polo chez Amazon ou à la FNAC
- T4 Le Secret du Sphinx chez Amazon ou à la FNAC
- T5 Le Géant de glace chez Amazon ou à la FNAC
- T6 On a sauvé les Jeux Olympiques chez Amazon ou à la FNAC
- T7 Dinosaures en action ! chez Amazon ou à la FNAC
- T8 Qui a volé la Joconde ? chez Amazon ou à la FNAC
- T9 L’Etrange Machine à livres chez Amazon ou à la FNAC

De la série Téa Stilton, commander les tomes :
- T1 Le Secret de l’île des baleines chez Amazon ou à la FNAC
- T2 La Revanche du club des Salamandres chez Amazon ou à la FNAC
- T3 Le Trésor du bâteau viking chez Amazon ou à la FNAC
- T4 En attendant la vague géante chez Amazon ou à la FNAC

 
Participez à la discussion
7 Messages :
  • Jamais vu ces albums, pourtant je fréquente les librairies et mes enfants lisent pas mal, je ne sais pas pas où ça se vend alors, ça ressemble beaucoup à un coup marketing, la grosse artillerie pour essayer de fourger un produit aux forceps, en faisant croire que c’est un gros succès alors qu’on commence juste à le vendre, comme le soft porno 50 nuances de gris, qui ne se vend pas aussi bien qu’on veut nous le faire croire. Je suis étonné qu’un site comme Actuabd marche dans cette combine.

    Répondre à ce message

    • Répondu le 8 décembre 2012 à  08:05 :

      Sur le plan graphique, ça n’est pas honteux du tout. Un côté Mickey Parade. Adapter des personnages en BD, c’est un coup marketing, mais des personnages BD adaptés sur un autre support, c’est une consécration ?
      Je ne vois pas en quoi c’est plus un coup marketing de faire le chemin inverse. Si vous voulez faire la liste des coups marketing, ils sont nombreux. Par exemple : créer de nouveaux épisodes de "Blake et Mortimer" dans un style milieu du XXème siècle, c’est un coup marketing. La collection "Spirou vu par…" et "Le Petit Spirou" sont des coups marketing. Faire des blagues de Toto, c’est un coup marketing. "Les Légendaires" qui sont calqués sur les "Chevaliers du Zodiaque", c’est un coup marketing. Tous les droits dérivés et spin-off sont des coups marketing…

      Répondre à ce message

      • Répondu par Gérald le 8 décembre 2012 à  19:19 :

        C’est tellement mieux d’éditer des albums dont on sait à l’avance qu’ils ne se vendront pas. Et leurs auteurs de ne pas manger correctement. Vive les coups marketing !

        Répondre à ce message

        • Répondu le 9 décembre 2012 à  12:32 :

          Un éditeur ne sais jamais à l’avance. Sinon, il ne publierait que des livres qui se vendent, non ?
          Le marketing avec les productions culturelles n’a rien à voir avec d’autres "produits".
          Les risques sont plus importants.
          Rien ne dit qu’un "coup marketing" marchera. Les éditeurs tentent des trucs, montent des opérations. Ce n’est pas une honte. Ils sont bien obligés d’avancer. Parfois, ça marche et ça rapporte gros et parfois, ça se plante. Le "coup marketing" a toujours ses limites. Mais de là à dire que ça ne se vendra pas. Qui êtes cous pour le savoir ? René Goscinny ?
          Les maisons d’édition doivent contenter plusieurs publics pour se maintenir. Ce ne sont ni des entreprises à but non lucratif, ni des mécénats. Alors ils tentent des "coups marketing". Si ça marche, tant mieux, c’est avec ces gains qu’ils peuvent équilibrer leurs comptes et financer la "création".
          Après, vous pouvez toujours râler que ce n’est pas de l’Art. Mais toutes les BD ne sont pas des œuvres d’Art de la même manière : tous les films, toutes les toiles, toutes les chansons. L’idiotie est de vouloir mettre une étiquette neuvième Art sur la BD et de considérer qu’à présent que l’étiquette est posée, il faut se prendre au sérieux. Du coup, on en arrive à la sélection d’Angoulême. La BD jeunesse est devenue une sous catégorie alors qu’auparavant, c’était LA BD par excellence. Mais il fallait faire émerger une BD sérieuse, d’Art, d’auteur, de créateur. Sauf que c’est faux. C’est un "coup marketing". Il y a des albums destinés d’abord à la jeunesse qui sont plus des œuvres d’Art que des albums pour adultes nominés ou/et primés.

          Répondre à ce message

    • Répondu par François le Rouge le 9 décembre 2012 à  23:08 :

      Vous avez forcément raison, Fred : si vous ne connaissez pas une série, c’est forcément un coup marketing (et donc mauvais, vil, flattant les bas instincts). On ne vous la fait pas à vous, vous n’êtes pas comme ces naïfs d’ActuaBD ! ;)
      Blague à part, mes enfants connaissent depuis plusieurs années les Geronimo Stilton et Téa Stilton. J’en ai lu un aussi, pour voir, et c’est fort bien fait.

      Répondre à ce message

    • Répondu par BERTHY le 12 décembre 2012 à  13:19 :

      "Jamais vu ces albums, pourtant je fréquente les librairies"
      Ne soyez plus étonné cher Fred..
      Géronimo Stilton qui existe depuis de nombreuses années, en est à son N° 62...!!!,et est, en outre,publié par Glénat, diffusé sur M6 dans M6 Kid, dans Zouzous sur France 5 , dans Ludo sur France 3.
      Il faut changer de librairies et vite informer vos enfants,car ces livres sont de bonne facture à tous niveaux et notamment sur le plan pédagogique
      Ce n’est pas parce que vous ne connaissez pas qu’il s’agit forcément d’un plan marketing...

      Répondre à ce message

      • Répondu le 13 décembre 2012 à  21:50 :

        Il faut changer de librairies et vite informer vos enfants,

        Ne croyez pas ça, ces livres sont vendu en grandes surfaces, pas dans les librairies, et on peut préférer que ses enfants lisent des livres de qualité faits par des auteurs à part entière plutôt que des studios graphiques italiens.

        Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD