Giga Tokyo Toybox T5 - Par Ume - Doki-Doki

22 septembre 2010 0 BD d’Asie par Baptiste Gilleron
  • En pleine situation délicate, les aventures de nos jeunes développeurs plongent un peu plus dans l'introspection en se focalisant sur les sentiments du personnages de Taiyô. Une bonne idée.

Le studio G3 travaille d’arrache-pied sur le développement du jeu "Desperate High School" qui devra être présenté lors de la Solidus Works Convention. Ceci implique un planning très serré, mais l’équipe traverse une phase difficile. Alors que la version actuelle semble bonne, Taiyô, fidèle à lui-même, n’en fait qu’à sa tête et souhaite faire d’importantes modifications. Le jeune homme se heurte évidemment à divers obstacles et se retrouve face à sa propre personne, à la recherche d’un déclic.

Pour ce cinquième tome de Giga Tokyo Toybox, suite de Tokyo Toybox pour rappel, le tandem Ume (composé d’Ozawa Takahiro et de Seo Asako) poursuit son exploration de l’univers des créateurs de jeux vidéo dans une ambiance plutôt tendue. Délais à respecter, recherche de la perfection, du plaisir, acceptation de concessions dans un but commercial ou pour respecter des consignes, et retour aux sources d’une passion, les choses ne sont pas simples. Et cette évolution scénaristique, de plus en plus profonde, permet de maintenir l’intérêt à un niveau des plus corrects. Graphiquement, pas de changement à signaler.

Le duo Ume nous sert un tome 5 assez intéressant qui évite à la série de tomber dans la routine. On attend la suite pour connaitre l’avenir de Taiyô, du studio G3 et de leur jeu.

(par Baptiste Gilleron)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.