Gloriande de Thémines - Pascal Croci - Emmanuel Proust Editions

19 décembre 2002 0
  • Les guerres de religion déchirent la France en ce XVIIe siècle. Gloriande de Thémines, fille de Maréchal, a épousé le duc d'Arpajon. Alors que celui-ci revient en son château, après avoir trucidé nombre d'hérétiques, il apprend que sa femme lui a donné un fils. Mais l'enfant est né trop tôt et lui est caché. Pour quelle raison? Petit à petit, d'horribles soupçons naissent en lui. Et vont gonfler jusqu'à provoquer le drame...

Après "Auschwitz", plébiscité par les enseignants et la communauté juive pour ses qualités documentaires, cet album en couleurs directes s’inspire d’un fait-divers : l’assassinat de la duchesse d’Arpajon.

Aveyron, XVIIe siècle... En ces temps de querelles religieuses, le fils du duc d’Arpajon naît prématurément. Sur fond de complot de Cour, entre récit de cape et d’épée et portrait psychologique, l’auteur propose sa propre version de la mort mystérieuse de Gloriande de Thémines.

Pascal Croci a réalisé pendant dix ans des bandes dessinées pour la presse religieuse. "Auschwitz", album événement de l’année 2001, a reçu le prix Jeunesse de l’Assemblée Nationale en France. Il habite en face du château de Sévérac où vécut son héroïne. Sa mise en couleur directe restitue l’ambiance romantique des paysages de l’Aveyron.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Le travail des couleurs et des décors est d’une impressionnante richesse : les décors du récit, dessinés des lieux mêmes, sont restitués avec finesse et délicatesse et une belle palette de couleurs. La finesse et la délicatesse ne sont pas vraiment les qualités du scénario, par contre, inutilement théâtralisé, ni de la mise en scène, dramatisée à l’excès, de personnages aux yeux exorbités. Pascal Croci est un excellent illustrateur et un brillant coloriste ; il lui manque sans doute la collaboration d’un scénariste rigoureux qui le ramènera à plus de naturel dans la narration et le dessin.

Lire un extrait

  Un commentaire ?