Goblin Slayer T. 1 - Par Kagyu Kumo & Kurose Kousuke - Kurokawa

15 octobre 2018 0 commentaire
  • le Dark Fantasy est une nouvelle fois à l'honneur dans ce nouveau manga prometteur. L'innocence de l’héroïne mise en avant ne prépare pas le lecteur à la rudesse à venir. Sous les apparences d'un shônen se cache un seinen des plus violents !

Tout juste sortie de l’école, une jeune prêtresse de quinze ans entame son premier jour dans l’univers sans pitié des guildes d’aventuriers. Encore novice, elle accepte de rejoindre un groupe de débutants dans ce qui s’avèrera être leur première et dernière mission.

Persuadés que s’attaquer à des gobelins sera une partie de plaisir, nos jeunes guerriers se retrouvent piégés. Le seul garçon meurt rapidement, non sans avoir occis quelques viles créatures. Les jeunes femmes, à l’exception de notre prêtresse, auront moins de chance...

En effet, les gobelins sont des créatures réputées pour saccager les villages, pour voler denrées et femmes, celles-ci devenant leurs objets sexuels jusqu’à ce que mort s’ensuive. Pourtant, aucun aventurier un tant soit peu expérimenté ne veut s’occuper de cette engeance : pas suffisamment rentable, ni valorisant. Qu’est-ce qu’un gobelin cependant, pas plus haut qu’un gamin, ni davantage malin, en comparaison de dragons ou autres créatures terrifiantes ?

C’est pourquoi on leur envoie des novices. Comme le constate une jeune femme de la guilde : la première équipe de débutants, voire la seconde quelquefois, se fait décimer. Mais il arrive parfois que la troisième en vienne à bout...

Cependant, un aventurier d’argent (les aventuriers sont hiérarchisés en porcelaine / novice à argent, voire or et même platine / expert), le Goblin Slayer (en français, littéralement : "le crève-gobelins", s’affaire sans relâche à exterminer des gobelins. Son identité demeure mystérieuse, son visage restant toujours dissimulé par la visière d’une armure, notre prêtresse aura la vie sauve et débutera ainsi sa carrière au dos de son héros.

Voici une aventure de Dark Fantasy qui s’avère bien plus mature qu’elle en a l’air : sanguinolente et rude, sombre et maléfique, en dépit du trait habile de Kurose Kousuke capable d’être aussi précis dans le traitement de combats violents que dans les moments de douceur. Mais les scènes crues qu’elle comporte font que cette série n’est pas à mettre dans toutes les mains.

Goblin Slayer T. 1 - Par Kagyu Kumo & Kurose Kousuke - Kurokawa
©Kurose Kousuke / Kurokawa

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Goblin Slayer T.1. Scénario : Kagyu Kumo. Dessin : Kurose Kousuke. Éditeur : Kurokawa. 176 pages. Sortie : le 13 septembre 2018. Prix : 7,65 euros.

  Un commentaire ?