God Country - Par Donny Cates et Geoff Shaw - Urban Comics

18 octobre 2018 0 commentaire
  • Quand un vieil homme atteint par la maladie d'Alzheimer reçoit une épée divine lui conférant des pouvoirs mystiques, différents équilibres - celui d'une modeste famille et celui de l'univers tout entier! - s'en trouvent profondément altérés. "God Country" enchevêtre ainsi habilement le banal et l'extraordinaire, le proche et le lointain, le familier et le mystérieux.

Texas. Emmett vient de piquer une nouvelle crise et de provoquer un nouveau scandale. Le shériff l’a ramené chez lui, entreprenant son fils, Roy, pour qu’il place enfin son père dans une institution adaptée à sa situation, celle d’un malade d’Alzheimer dont les périodes de confusion ont pris le dessus sur celles lucides. Insultes, emportement et violences sont ainsi devenus le quotidien chez les Quilan au point que Jane, l’épouse de Roy, décide de faire ses valises en embarquant leur fille, Deena.

God Country - Par Donny Cates et Geoff Shaw - Urban Comics
Drame familial autour de la maladie d’Alzheimer
God Country © Cates & Shaw

Survient alors une effroyable tempête qui ravage la région. À l’origine de l’événement, non pas un phénomène météorologique classique, mais une bataille entre une créature démoniaque et une entité divine. Au cours de l’affrontement, une épée, mère de toutes les épées de l’univers, Valofax, prend son autonomie et choisit Emmett comme nouveau porteur.

Le vieil homme vient à bout du démon et, doté de pouvoirs surhumains, restaure la maison détruite. Surtout, sa santé se trouve rétablie par la magie de l’épée. Mais le propriétaire de cette arme compte bien la récupérer tandis qu’Emmett n’est pas prêt à renoncer à sa lucidité retrouvée : lâcher l’épée serait retourner à son état antérieur.

Voilà une histoire étonnante qui mêle des motifs super-héroïques classiques à des préoccupations originales, plus intimistes. Le divin se combine avec l’ordinaire, l’épique avec le trivial. Le dilemme d’Emmett se pose ainsi à plusieurs niveaux : personnel, familial et universel. Le tout entrainant des scènes tour à tour puissantes et émouvantes.

On regrettera cependant un versant divin de l’intrigue un peu trop rapide et caricatural. Si le pôle intimiste construit autour d’Emmett s’avère bien convaincant, le souffle attendu autour des adversaires du vieil héros, divinités suprêmes de notre univers, et de cette épée mythique Valofax peine à se déployer. Cela reste, à ce niveau-là, malheureusement un peu terne, sans entacher toutefois la réussite globale de cette histoire.

La grâce céleste sous la forme d’une épée
God Country © Cates & Shaw

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

God Country. Par Donny Cates (scénario), Geoff Shaw (dessin) et Jason Wordie (couleur). Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "Urban Indies". Sortie le 07 septembre 2018. 192 pages. 17,50 euros.

  Un commentaire ?