Gokusen T14 & T15 - Par Kozueko Morimoto - Kazé Manga

14 septembre 2015 0 commentaire
  • Clap de fin pour Gokusen avec ces derniers tomes qui se recentrent sur l'avenir des personnages, aussi bien celui des élèves que de leur professeur yakuza. Une conclusion à la fois drôle et touchante, dans la ligne droite de cette série qui nous aura charmés de bout en bout !

L’année scolaire au lycée Shirokin touche à sa fin et les élèves de terminal de la classe de Kumiko se trouvent confrontés à la question de leur avenir… tout comme notre héroïne ! En effet Maître Shinohara, le bel avocat travaillant pour le clan de sa famille, va les quitter pour retourner auprès de sa famille et lui propose de venir avec lui !

Plusieurs histoires sont ainsi consacrées à la question du « devenir » de divers personnages secondaires de la série.

Kuma pense arrêter ses études dans le but d’aider sa mère à payer ses dettes mais ses camarades décident de travailler pour l’aider : un passage touchant mais aussi très amusant car beaucoup font n’importe quoi en dépit de leur bonne volonté !

Gokusen T14 & T15 - Par Kozueko Morimoto - Kazé Manga
© 2000 Kozueko Morimoto / SHUEISHA / Kazé Manga

Minami, Noda & Uchiyama se rendent quant à eux à la fête d’un lycée pour filles. Et pendant que ses deux camarades se font plumer à un Maid Cafe, Uchiyama tente une animation d’horreur louche... et trouve de façon improbable et étrange l’amour et une petite-amie !

L’amour constitue d’ailleurs l’un des éléments centraux de ces deux derniers tomes. Tout d’abord le clan Kuroda se fait attaquer et Maître Shinohara kidnapper. Les ravisseurs font chanter le grand-père de Kumiko pour qu’il abdique. Une nouvelle fois, notre héroïne va faire équipe avec Shin pour résoudre cette affaire avec, à la clé, cette fois-ci le sauvetage du bel avocat.

Plus tard, Shin et Kumiko vont se retrouver seuls lors d’un festival d’été nocturne et notre lycéen va décider de sortir de sa réserve légendaire pour tenter de séduire sa prof ! Puis vient l’histoire finale : alors que tous ses amis ont déjà décidé de leur avenir, Minami découvre qu’il est le seul à ne pas avoir de projet... et il se fait finalement embaucher par une secte !

Cette dernière étant dirigée en sous-main par un yakuza, nous avons notre « boss de fin ». Une aventure qui implique toute la bande du lycée pour sauver leur pote et un ultime adversaire pour notre professeure yakuza : un russe habillé en moule-bite aussi ridicule que redoutable, qui permet à Kozueko Morimoto de se lâcher une dernière fois dans la mise en scène de « gueule ».

Une fin qui invoque tout ce qui fait le charme de la série : des lycéens voyous à l’amitié indéfectible qui font le plus souvent n’importe quoi sans s’en rendre compte, une héroïne aux méthodes peu orthodoxes qui réfléchit rarement avant d’agir et des yakuzas aux grands cœurs cachés sous leurs tatouages et leurs cicatrices.

Beaucoup d’émotions parcourent ces dernières pages, entre actions, délires et grands sentiments. Évidemment, la grande attente porte sur le triangle amoureux constitué de Kumiko, de Maître Shinohara et du « jeune général » Shin.

Ce passage « obligé » se trouve résolu d’une façon qui devrait satisfaire les lecteurs assidus. Kozueko Morimoto reste sur une fin semi-ouverte qui s’accorde bien à la personnalité des protagonistes. Le reste étant laissé à l’imagination des lecteurs, comme il se doit...

En somme, une conclusion très satisfaisante pour une série agréable à suivre et de grande qualité sur un thème a priori simple mais rondement mené. Le ton très burlesque n’a jamais occulté le développement des personnages devenus, au fil des tomes, très attachants et c’est avec un petit pincement au cœur que nous avons refermé le dernier volume.

Signalons également la publication mensuelle de la série, qui nous a permis de la suivre sur un rythme soutenu très appréciable et de la voir ainsi bouclée en un an. Une démarche suffisamment rare pour être soulignée.

Une excellente série, avec une héroïne forte et charismatique, qui ferait sans doute un cadeau idéal pour Noël !

© 2000 Kozueko Morimoto / SHUEISHA / Kazé Manga
© 2000 Kozueko Morimoto / SHUEISHA / Kazé Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Gokusen T14 & T15. Par Kozueko Morimoto. Traduction Élodie Lepelletier & Kayo Sato. Kazé Manga, collection "Seinen". Sortie le 2 septembre 2015 & le 23 septembre 2015. 208 & 256 pages. 7,99 euros.

Commander le tome 14 chez Amazon ou à la FNAC
Commander le tome 15 chez Amazon ou à la FNAC

Retrouvez Gokusen sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique du tome 5,
- Lire la chronique du tome 10.

  Un commentaire ?