Gokusen T10 - Par Kozueko Morimoto - Kazé Manga

12 mai 2015 0 commentaire
  • Pour délivrer Shizuka kidnappée par une bande de voyous, Kumiko décide de se lancer seule à l’assaut de leur repaire, laissant ses élèves en arrière. Une initiative insensée qui ressemble bien à notre chère professeure Yakuza !

La vie au lycée Shirokin, réputée difficile en raison de ses élèves indisciplinés et insolents, se poursuit pour Kumiko Yamaguchi, jeune professeure idéaliste, qui jongle entre incidents scolaires, machination du président du conseil et sa vie secrète d’héritière d’un clan Yakuza !

Dans les tomes précédents, notre héroïne au grand cœur et au sang bouillant, a dû faire face à une nouvelle tentative de fermeture du lycée, orchestrée par un espion du président du conseil, qui a mené à une idée improbable pour le sauver : transformer leur école pour garçons en établissement mixte !

La journée de test, durant laquelle des collégiennes ont visité le légendaire établissement malfamé, s’est révélée un succès, grâce notamment à Shin, beau gosse parfait s’il en est, et Kumiko qui, involontairement a impressionné les jeunes filles par son côte "femme forte", en corrigeant quelques petites frappes venues chercher les ennuis.

Ces voyous font partie d’une bande à la sinistre réputation qui a malmené le Clan Tenkai, allié à la famille de Kumiko. N’ayant peur de rien, ils ont enlevé par erreur Shizuka, collègue et amie de Kumiko, alors que c’est cette dernière qu’ils visaient. C’est sur cette situation que s’ouvre ce dixième tome (sur quinze).

Gokusen T10 - Par Kozueko Morimoto - Kazé Manga
Kumiko et Shin : une relation de confiance.
© 2000 Kozueko Morimoto / SHUEISHA / Kazé Manga

Shin, le jeune chef de bande de seconde, un garçon avec la tête sur les épaules, et au passage amoureux de Kumiko dont il connaît le secret, tente vainement de la raisonner, mais rien n’y fait. Elle l’assomme, pour le protéger, et décide de se rendre seule au repaire des voyous.

Par chance, elle retrouve Kyo et les autres qui, pour des raisons différentes, sont également en marche pour aller bastonner la fameuse bande de voyous. C’est finalement ensemble qu’ils prennent d’assaut leur repaire, ce qui donne lieu à une jolie bagarre. L’épisode n’est pas sans conséquences sur la trame globale, car après quelques détours, Shizuka découvre à son tour le secret de notre héroïne. Cependant, plus important pour elle, ce n’est pas cette histoire de Yakuza qui la motive, mais de retrouver son mystérieux preux chevalier inconnu (ou quelque chose dans le genre) !

Après un court moment consacré à Kouzou, second lieutenant du clan Kuroda, autour d’un quiproquo avec sa femme - qui pense qu’il a un maîtresse - la dernière partie du tome lance une nouvelle intrigue, amorcée par Richard, l’improbable étudiant australien naïf qui a atterri on ne sait trop comment à Shirokin.

Cette fois-ci, notre héroïne va se trouver confrontée à un groupe d’élèves d’un lycée extrêmement prestigieux et huppé, qui s’amusent à jouer les justiciers d’une façon douteuse…

Toujours aussi drôle, attachant et brillant, Gokusen nous apparaît comme un incontournable des histoires de prof dans un lycée difficile. Nous apprécions entre autres son héroïne au tempérament « rentre dedans », le soin apporté aux personnages qui vivent grâce à des histoires simples, à la fois amusantes et touchantes. En dépit d’un style simple qui pourrait rebuter, ou du moins sembler niais, Kozueko Morimoto possède un grand sens du rythme et du découpage, sans oublier un vrai don pour les « gueules », qui donnent corps à un univers aussi convaincant que haut en couleurs.

Plus que cinq tomes !

Kumiko et sa « famille »
© 2000 Kozueko Morimoto / SHUEISHA / Kazé Manga

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Gokusen T10. Par Kozueko Morimoto. Traduction Sayaka Okada & Akachan. Kazé Manga, collection "Seinen". Sortie le 13 mai 2015. 208 pages. 7,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Retrouvez Gokusen sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique du tome 5.

  Un commentaire ?