"Grand Orient" : la franc-maçonnerie à la pointe de l’humour

6 juin 2020 0
  • Loin de l'image poussiéreuse ou du cliché complotiste, la franc-maçonnerie se révèle sous des atours humoristiques et contemporains dans cette comédie sociale joyeusement débridée. Aussi intéressant que divertissant !

Philippe, 40 ans, Parisien, désire entrer en franc-maçonnerie. Commence alors pour lui un quotidien loufoque, tendre, très humain avec les Frères et Sœurs de sa Loge qui subit des problèmes organisationnels risibles. Déjà son intronisation part en cacahuètes à un double niveau, car malgré le sérieux de la cérémonie, il se retrouve à manger les agapes avec son "jumeau", un autre futur initié qui va l’accompagner dans leur découverte commune de l’ordre.

Après leurs premier pas, Philippe et son jumeau font la connaissance de leurs Frères et Sœurs, et vont aussi à la rencontre d’autres loges qui possèdent leurs propres coutumes. Certaines sont exclusivement réservées aux hommes, ou aux femmes ; d’autres auraient des ministres comme membres ; tandis que certaines se focalisent sur des sujets aussi pointus que le symbolisme de l’équerre et la recette des rillettes. Tout un programme !

"Grand Orient" : la franc-maçonnerie à la pointe de l'humour
Le premier chapitre est consacré à l’initiation de deux nouveaux arrivants... mais rien ne se déroule comme prévu.
Grand Orient - Par Alexandre Franc et Jérôme Denis - Soleil
Les deux premiers tomes de L’Épopée de la franc-maçonnerie paraîtront en septembre 2020.
© Glénat.

Qu’on se le "lise", 2020 sera aussi l’année de la franc-maçonnerie en BD. Certes, pas mal d’ouvrages avaient déjà exploré ce terrain, comme ceux de Didier Convard avec Le Triangle secret ou sa collection de La Loge noire ou encore le Belge Willy Vassaux. Mais cette année 2020 sera encore plus décisivement marquée par la confrérie avec une nouvelle collection qui lui sera exclusivement consacrée chez Glénat : L’Épopée de la franc-maçonnerie.

Sans surprise, c’est Didier Convard qui assure la direction de cette collection, dont l’objectif est de retracer l’histoire de la franc-maçonnerie de ses origines jusqu’au aujourd’hui. L’année devait commencer en force avec deux premiers tomes qui devaient paraître simultanément au mois d’avril : L’Ombre d’Hiram, consacrée au légendaire fondateur de l’ordre et architecte du Temple de Salomon ; et Les Bâtisseurs qui explique comment, au Moyen-âge, la franc-maçonnerie s’est transformée pour poser les bases que l’on connaît.

Mais Coronavirus oblige, ces deux titres ont été reportés au 9 septembre prochain. Il faudra donc patienter un peu avant de les découvrir...

L’ouvrage tord habilement le cou à quelques idées préconçues
Grand Orient - Par Alexandre Franc et Jérôme Denis - Soleil

Contre toute attente, ce ne sont donc pas Glénat et Didier Convard qui inaugurent le sujet cette année, mais bien Soleil avec ce Grand Orient signé par le journaliste et franc-maçon Jérôme Denis et le très élégant Alexandre Franc au dessin. D’ailleurs, le confinement n’aurait pas changé grand-chose car cet album devait sortir au mois de mars. Il n’a finalement pas été repoussé aussi loin que les autres, voilà tout !

Malgré leur thématique commune, ces différents livres ne se concurrencent pas du tout, ils sont au contraire très complémentaires. En effet, après avoir abordé l’aspect ésotérique et complotiste dans les différentes séries du Triangle Secret, Didier Convard s’attèle à une vision davantage documentaire et historique dans L’Épopée de la franc-maçonnerie, alors qu’au contraire, Jérôme Denis et Alexandre Franc font le pari de l’humour et de la comédie sociale pour mieux expliquer aux profanes les coulisses de l’ordre.

Us et coutumes diffèrent selon les loges, ce qui générer quelques tensions
Grand Orient - Par Alexandre Franc et Jérôme Denis - Soleil

Comme une intronisation suivie d’un cheminement progressif, Grand Orient nous place dans les pas de deux nouveaux initiés. Dans des chapitres qui ressemblent aux actes d’une pièce de théâtre, on suit ces nouveaux membres dans cette petite loge qui ne paie pas de mine, mais où la convivialité et le respect sont de mise.

La réussite de Grand Orient tient tout d’abord à la divulgation de vraies informations sur la franc-maçonnerie par le biais de scènes cocasses : l’intronisation de nouveaux membres partie en eau de boudin car la salle est occupée par une autre loge, la rencontre entre la petite loge de nos héros et le prestigieuse Grand Orient démontrent quelques écarts et rivalités entre elles, l’anniversaire d’une des Sœurs permet de confronter Frères et profanes dans une ambiance conviviale, etc. Sans oublier les amitiés, amours et dissensions qui se créent au sein de la loge, comme dans n’importe quel groupe humain.

Les auteurs démontrent avec humour les petites rivalités inter-loges
Grand Orient - Par Alexandre Franc et Jérôme Denis - Soleil

Ce microcosme est admirablement traduit par Alexandre Franc (Les Isolés, Mai 68, Cher Régis Debré, Antoine et la fille trop bien, et le remarquable Guantánamo Kid... Le dessinateur campe des personnages expressifs, aussi réels qu’hauts en couleurs. On se prend rapidement d’amitié pour eux, car ils ne sont finalement pas différents de nous. Dès lors, on se passionne très rapidement pour cette petite comédie sociale délirante. Rajoutons qu’Alexandre Franc parvient à jouer avec la mise en page sans faire d’esbroufe et varier les décors tout en restant focalisé sur les personnages, de manière à fluidifier la narration. Et le résultat est au rendez-vous : alors qu’on se demandait comment un sujet d’apparence aussi austère pouvait être traité, on ne parvient plus à fermer l’album après l’avoir commencé, et les 120 pages se lisent d’une traite, avec un plaisir réel !

Sans dévoiler de secrets réservés aux initiés, comme les rites des cérémonies, Grand Orient propose un bel aperçu de la franc-maçonnerie, loin des délires mystiques ou complotistes ou des scandales financiers. Les auteurs s’intéressent à ses atouts, mais aussi à ses travers. En résumé, une agréable comédie sociale qui tord le cou à bien des rumeurs et des faux-semblants, grâce à un humour bienvenu, à la fois piquant et tendre. Une belle réussite !

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

Grand Orient - Par Alexandre Franc et Jérôme Denis - Soleil.

Tous les visuels sont : © Editions Soleil, 2020 – Jérôme Denis, Alexandre
Franc.

  Un commentaire ?