Grateful Dead T1 - Par Masato Hisa - Casterman

31 octobre 2018 0 commentaire
  • Après « Area 51 », Casterman nous propose la première œuvre de Masato Hisa : une chasse aux zombies dans le Shanghai du début du XXe siècle en deux tomes. Bien qu’encore un peu brute, les amateurs y retrouveront l’univers singulier et « pulp » du mangaka.

Le Shanghai de l’époque des concessions occidentales, et plus particulièrement un petit bordel bon marché. Rien de très étrange si ce n’est que le propriétaire est un vieux maître taoïste et l’une de ses prostituées son bras armé, chassant la nuit les Jiangshis, des morts amateurs de chairs humaines qui ne sont pas passés dans l’au-delà.

L’idée, aussi simple que pittoresque, mais rigoureuse selon certaines traditions taoïstes, imagine que la semence masculine possède une énergie vitale donnant de la force : après avoir couché avec plusieurs hommes, une femme peut ainsi exploiter cette force pour déployer une force surhumaine !...

Sur un principe donc très « pulp », et un peu moins grand public que ses œuvres suivantes, Masato Hisa déploie les bases de ce qui fera sa réputation : des histoires cruelles sur fond de fantastique et de combats acrobatiques, le tout dans un dessin à base d’aplats noirs.

Grateful Dead T1 - Par Masato Hisa - Casterman
© 2003 Masato Hisa / KODANSHA

Publié de 2003 à 2004 en deux tomes, ce Grateful Dead [1], ne fait pas spécialement dans la dentelle et comme toute première œuvre, se pare d’un récit simple qui va droit au but. Ce sont quatre histoires qui composent ce premier tome, dont la variété et l’étrangeté illustrent déjà l’inventivité dont fera preuve par la suite le mangaka.

Rien de très compliqué dans tous les cas, bien qu’un léger mystère entoure l’héroïne. Un univers un brin étrange et exotique qui sert surtout à mettre en scène des adversaires et des combats extravagants, sommes toutes assez sympathiques.

Une œuvre de jeunesse dans tous les sens du terme, au propos déjà fort et déjanté, qui en fait une lecture tout à fait plaisante aussi bien pour les amateurs du mangaka que pour les curieux.

© 2003 Masato Hisa / KODANSHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Grateful Dead T1. Par Masato Hisa. Traduction Ryôko Sekiguchi & Wladimir Labaere. Casterman, collection "Sakka". Sortie le 29 août 2018. 200 pages. 8,45 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Area 51 sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6,
- Lire la chronique des tomes 7 & 8,
- Lire la chronique des tomes 9 & 10,
- Lire la chronique des tomes 11 & 12,
- Lire la chronique des tomes 13, 14 & 15.

Jabberwocky sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 2 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 5 de Jabberwocky,
- Lire la chronique du tome 7 de Jabberwocky.

[1La liste des œuvres de Masato Hisa :
- Grateful Dead (2003-2004, 2 tomes), édité chez Casterman,
- Jabberwocky (2006-2009, 7 tomes), édité chez Glénat,
- Area 51 (2011-2017, 15 tomes), édité chez Casterman,
- Nobunagun (2011-2015, 6 tomes), inédit en France,
- Jabberwocky 1914 (2014-en cours, 4 tomes), inédit en France.

  Un commentaire ?