"Gunnm " et "Gunnm Mars Chronicle" : des origines aux orphelines

18 novembre 2016 0 commentaire
  • Un monde en proie à des guerres de territoires, des massacres de civils, deux orphelines touchées dans leur chair, un ciel qui peut s’effondrer : bienvenue sur Mars au temps où Gally était une innocente petite fille.

Deux ans après la conclusion en France de Gunnm Last Order qui mettait officiellement un terme à ses aventures sur Terre (ou dans son Ciel) Gally, la célèbre cyborg guerrière, nous revient en cette fin d’année dans une troisième série sous forme de préquelle, du moins en partie, qui nous plonge dans son enfance sur Mars, du temps où elle était Yoko.

Sur l’histoire détaillée de ce titre culte, qui a marqué les années 1990 et dont James Cameron produit actuellement un film réalisé par Robert Rodriguez, prévu en 2018, nous vous invitons à vous reporter sur l’article que nous avions publié il y a deux ans.

Nous rappellerons ici simplement que les aventures de Gally se composent aujourd’hui de trois séries : Gunnm (1990-1995, 9 tomes), Gunnm Last Order (2000-2014, 19 tomes) et Gunnm Mars Chronicle, qui a débuté au Japon en 2014 avec pour l’heure trois tomes. Toutes ces séries sont éditées chez Glénat manga qui nous propose en cette fin d’année plusieurs sorties autour de la saga sur lesquelles nous allons revenir.

 "Gunnm " et "Gunnm Mars Chronicle" : des origines aux orphelines
Gunnm Mars Chronicle : visite du village de l’orphelinat
© 2014 Yukito Kishiro / KODANSHA

Après donc une première série consacrée au corps, puis à une séquelle entraînant notre héroïne dans les Cieux et explorant la question de l’âme, Yukito Kishiro propose à ses lecteurs un retour aux origines, là où tout a commencé mais dont nous ne savons pas grand-chose : Mars, terre natale de la « personne » précédente qu’était Gally, Yoko la cruelle guerrière, avant qu’elle ne perde la mémoire et se forge une nouvelle destinée.

C’est ainsi que ce premier tome de Gunnm Mars Chronicle s’ouvre sur Mars, au temps des guerres de terraformation, sur deux orphelines Yoko et Erika, deux gamines pas plus hautes que trois pommes mais déjà « rafistolées » par des prothèses robotiques.

La lecture débute immédiatement après les évènements du champ de mines, vus dans Gunnm Last Order, et c’est sans transition, si nous pouvons dire, que nous suivons Yoko et Erika conduites dans un orphelinat pour un bref moment à la Oliver Twist avant que la guerre et la cruauté ne reprennent ses droits.

C’est dans une ambiance de guerre et de fuite de réfugiés que débute donc cette nouvelle série, contée via une narration que prend son temps et sous le désormais trait rond et « épuré » du mangaka, qui renoue néanmoins avec l’ambiance du début de son œuvre, à savoir une vision crue de survivants dans un monde violent et absurde, où deux gamines tentent constamment échapper à la mort.

Notons qu’Erika apparaît ici comme le personnage principal pour le moment : nous suivons le récit de son point de vue, en partie parce que Yoko se révèle encore trop jeune, une innocente qu’Erika tente de protéger tant bien que mal.

Gunnm Mars Chronicle : La guerre, toujours la guerre
© 2014 Yukito Kishiro / KODANSHA

Le récit alterne drame et légèreté car ce monde nous est en fin de compte présentée à travers des yeux d’enfants, mais aussi parce que ses habitants apparaissent comme trop habitués aux massacres et catastrophes. En soi l’intrigue de ce premier tome se révèle assez simple : découvrir Mars en guerre, du point de vue de deux orphelines, plongées dans des péripéties assez sanglantes.

Sur les thèmes que Yukito Kishiro développera il faudra attendre encore un peu, l’identité est évidemment attendue, après celle venant du corps et de l’âme, sans doute aurons-nous celle liée à l’histoire et au passé qui forgent l’individu, puisque le mangaka nous propose un retour aux origines et à l’histoire perdue de Gally.

Le bilan de ce premier s’avère positif et ce retour à des péripéties simples et directes se révèle donc gagnant, notamment grâce à un récit à hauteur d’enfants qui mêle habilement candeur et cruauté. Un nouveau chapitre s’ouvre donc pour Gally et nous avons hâte d’en découvrir la suite !

Gunnm Mars Chronicle : des réfugiés jetés sur les routes
© 2014 Yukito Kishiro / KODANSHA

La sortie de cette troisième et ultime partie de la saga Gunnm s’accompagne chez l’éditeur grenoblois de la parution de deux autres titres célébrant une nouvelle fois l’univers de Yukito Kishiro et de son héroïne.

Il s’agit d’abord de la nouvelle édition - dite édition originale - de Gunnm, premier du nom. Car Glénat a la bonne idée de profiter du lancement de la partie de la saga narrant les origines de Yoko pour revenir à celles du manga. L’occasion de se replonger, ou de découvrir, les premiers faits d’armes de Gally dans Kuzutetsu, la décharge à ciel ouvert située sous Zalem. À commencer par la confrontation avec Makaku, premier monstre rencontré par notre héroïne, première occasion pour le manga de questionner la nature humaine et première étape dans l’appréhension, par Gally, de son identité.

Mais alors pourquoi une nouvelle édition, alors que Glénat avait déjà, par le passé, proposé pas moins de deux éditions de Gunnm ? C’est que l’histoire éditoriale de l’œuvre de Yukito Kishiro s’avère particulièrement chaotique et fut ponctuée de heurts entre l’auteur et son éditeur, comme nous vous le racontions ici.

Rappelons simplement ce qui concerna la première série Gunnm. Si la publication s’étale de 1990 à 1995, un tournant dans la vie personnelle du mangaka le conduit en 1994 à changer le rythme de production de sa série et à opter pour une fin qui n’était pas celle qu’il avait initialement prévue. La série fait alors 9 tomes.

Vue d’ensemble de Kuzutetsu, avec Salem suspendue au-dessus de la ville
© 2014 Yukito Kishiro / KODANSHA

Après divers compléments apportés à sa série (histoires courtes, illustrations et même jeu vidéo) qui élargissent le spectre de cet univers et ouvrent vers l’aventure spatiale de son héroïne, Shueisha annonce en 1998 une nouvelle édition en 6 volumes. Yukito Kishiro en profite pour modifier la fin de son aventure afin d’en permettre la future reprise : ce sera le second acte Gunnm Last Order à partir de 2000.

Une édition en 9 volumes avec une fin fermée, puis une autre, grand format, en 6 tomes, comportant la nouvelle - et véritable - fin : voici les deux éditions que Glénat propose entre la fin des années 1990 et le début des années 2000. Mais avec la reprise des droits de l’œuvre par Kodansha en 2010 Glénat s’est retrouvé face à la difficulté de plus pouvoir diffuser ses éditions provenant de Shueisha.

Voilà donc le sens de cette Gunnm - Édition Originale, qui n’a en fin de compte d’original que le nom : offrir aux lecteurs la possibilité de (re)découvrir les fondements de la saga qui n’étaient tout bonnement plus disponibles, hormis à des prix prohibitifs sur le marché de l’occasion. Le lancement de Gunnm Mars Chronicle fournit ainsi la fenêtre de tir idéale pour remettre au goût du jour les débuts de Gally.

Enfin, Glénat offre aux lecteurs le bel artbook Ars Magna - L’art de Yukito Kishiro. Celui-ci regroupe les illustrations et pages couleurs produites ces 25 dernières années par le mangaka. Non seulement les planches dédiées à Gunnm, mais aussi celles produites pour l’autre série de l’auteur, Aqua Knight. Sans oublier les travaux annexes de Yukito Kishiro comme les illustrations et couvertures réalisées pour le roman Shinkiro Teikoku. Une somme, complète ou presque, qui offre même les premiers moments couleur de Gunnm Mars Chronicle, histoire de boucler la boucle éditoriale de l’éditeur grenoblois.

Ouverture mythique de la saga : la découverte de Gally par Ido, en plein coeur de la décharge
© 2014 Yukito Kishiro / KODANSHA

(par Guillaume Boutet)

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

- Gunnm Mars Chronicle T1. Par Yukito Kishiro. Traduction David Deleule. Glénat Manga, collection "Seinen". Sortie le 19 octobre 2016. 193 pages. 7,60 euros.

Commander Gunnm Mars Chronicle T1 chez Amazon ou à la FNAC

- Gunnm - Édition Originale T1. Par Yukito Kishiro. Traduction David Deleule. Glénat Manga, collection "Seinen". Sortie le 19 octobre 2016. 224 pages. 7,60 euros.

Commander Gunnm - Édition Originale T1 chez Amazon ou à la FNAC

- Ars Magna - l’Art de Yukito Kishiro. Traduction David Deleule. Glénat. Sortie le 16 novembre 2016. 128 pages. 23,45 euros.

Commander Ars Magna - l’Art de Yukito Kishiro chez Amazon ou à la FNAC

Yukito Kishiro sur ActuaBD :
- Gunnm Last Order : adieu à la Terre
- Lire la chronique de Gunnm Other Stories
- Lire la chronique du tome 2 de Gunnm Last Order
- Lire la chronique du tome 1 de Aqua Knight
- Lire la chronique du tome 3 de Aqua Knight
- James Cameron adapterait Gunnm au cinéma
- Robert Rodriguez sur un film live de Gunnm en collaboration avec James Cameron ?

  Un commentaire ?