Gusgus T1 : Les Rois du monde - Jean-Luc Englebert & Christian Durieux - Dupuis

8 février 2007 0 commentaire
  • Démarrage sous de bons augures pour la nouvelle collection Punaise de chez Dupuis, destinée aux plus jeunes lecteurs, et que Nicolas Anspach présentait [ici ->4487].

En effet, l’histoire choisie s’adresse fondamentalement aux enfants et présente une grande fluidité dans la narration assortie d’un très joli dessin. Cet album fait sourire, rire, surprend, malgré quelques clichés et rappels à des références (Casper le fantôme notamment). Les couleurs sont douces et appliquées avec soin.

Tous les ingrédients sont bien réunis pour faire de cette série la prochaine coqueluche des cours de récré !

Premier essai réussi donc ? Oui, si on oublie en partie l’argument commercial de vente ciblant le public des 6 ans, la collection étant prévue pour être lisible par un lecteur seul de cet âge. Là encore, les efforts des instituteurs n’y pourront rien changer. Mais à 6 ans, on est un lecteur débutant en apprentissage, et cet album demande un réel effort de concentration et un bon niveau de lecture. Il y a beaucoup de dialogues et certains mots sont difficiles à déchiffrer (prédécesseur, bibliothécaire, budget, pittoresque, ponctuelle, zigzaguent, etc). Même s’ils sont lus, ils ne seront pas forcément compris. Par contre, les huit ans et plus seront très fiers de pouvoir lire une aventure telle que celle-ci, avec ses surprises et ses rebondissements.

Gusgus T1 : Les Rois du monde - Jean-Luc Englebert & Christian Durieux - Dupuis

Il est indéniable que Dupuis fait de gros efforts pour la jeunesse et ce lancement est très intéressant dans un milieu fragilisé par la surproduction et la bataille de vitrine que se font les gros éditeurs – Robert Baert , le nouveau directeur général de Dupuis, déclarait à Daniel Couvreur, journaliste pour le quotidien belge Le soir : "Dupuis fera le choix de ne plus vouloir occuper les vitrines à tout prix et de ne plus laisser les nouveautés se télescoper entre elles. 2007 sera une année de programmation éditoriale équilibrée où nous fondons beaucoup d’espoirs sur un nouveau segment du marché de la bande dessinée, celui de la jeunesse et des tout-petits avec les nouvelles collections Punaise et Puceron."

Conclusion : cette collection est une très bonne idée. Elle encourage franchement à la lecture, mais notre conseil est de ne pas rester trop éloigné de l’enfant pour pouvoir lui répondre aux questions fatidiques : « Qu’est-ce que ça veut dire "néant" ? », « C’est quoi "intersidéral" ? »... Questions auxquelles on prend un réel plaisir à répondre, non ?

(par Marie M)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?