Half & half T. 1 & T. 2 - Par Kouji Seo - Pika Edition

3 juillet 2020 0 commentaire
  • Kouji Seo nous revient ce mois-ci avec le remake de sa première œuvre. Lui ayant valu le prix du meilleur premier Shônen de la Kôdansha en 1996, "Half & half" a été prépublié de manière plutôt lente entre 2012 et 2015. Voici l’occasion pour tous les amateurs de l’auteur de retrouver une de ses œuvres avant l’arrivée de son titre en septembre prochain.

Se suicidant en sautant du haut d’un immeuble, Yûki Sanada tombe sur Shinichi Nakagawa le tuant sur le coup. Ils se retrouvent tous deux dans un lieu situé entre la vie et la mort. Ne souhaitant mourir ni l’un ni l’autre, une entité leur annoncera qu’il leur est accordé un répit de sept jours. Durant ce laps de temps ils partageront leurs sentiments et ne devront pas s’éloigner l’un de l’autre. Une fois le temps écoulé, un seul aura la vie sauve et ils devront ainsi choisir entre eux celui qui mourra...

Half & half T. 1 & T. 2 - Par Kouji Seo - Pika Edition

À partir de ce moment, nos protagonistes s’installent chez Shinichi et cohabitent en dépit de la situation, chacun souhaitant que l’autre se décide à mourir. Mais les enjeux sont peut-être tout autre pour ces deux héros. Si Shinichi n’a pas une vie aussi plaisante qu’il n’y paraît, Yûki cache quelque chose de plus mystérieux. C’est ainsi que nous rentrons dans cette histoire où chaque personnage essaie de percer l’autre à jour afin de démontrer qui mérite le plus de vivre.

Si l’histoire du titre dispose d’un "pitch" plutôt accrocheur, il en va tout autrement pour sa réalisation. L’auteur garde ses habitudes de narration : beaucoup d’ecchi [de sexe. NDLR] et d’humour graveleux pas très subtil caractérisent le début de ce manga. Cela s’améliore par la suite avec l’entrée dans le vif du sujet, notamment les histoires des deux protagonistes. Entre drame et mélancolie, on passe sur les facilités d’écriture pour découvrir le réel attrait de cette série : une réflexion sur nos choix de vie.

HALF&HALF © Kouji Seo / Kodansha Ltd.

Néanmoins, même ici le récit reste flou, l’auteur concédant lui-même avoir hésité sur son scénario. L’histoire n’est jamais surprenante et, quand il y a de rares surprises, c’est pour qu’elles soient mieux déconstruites par la suite.

Finalement, ce diptyque est une œuvre assez personnelle dans la carrière de l’auteur, mais peut-être pas aussi intéressante que cela pour le lecteur. L’histoire reste extrêmement classique et la trame par trop linéaire est insuffisante pour qu’un lecteur averti puisse vraiment y trouver son compte.

Il est à noter que le premier tome est parsemé entre chaque chapitre d’un bonus faisant la comparaison entre l’histoire de 1996 et celle de 2012. Les lecteurs pourront s’arrêter sur les différences d’origine entre les personnages, leurs psychologies, ou la représentation visuelle des figures féminines des deux histoires. Les annotations sont quelques fois intéressantes, mais d’autres restent un peu trop anecdotiques.

Une œuvre à conseiller plutôt aux néophytes de romance teintée de fantastique, ou tout simplement aux adeptes de l’auteur.

HALF&HALF © Kouji Seo / Kodansha Ltd.

(par Romain COMPIEGNE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Half & half T1 & T2. Par Kouji Seo. Traduction Laetitia Aya Citroën. Pika Edition, collection "Shônen". Sortie le 01 juillet 2020. 192 pages. 6,95 euros.

Tome 2 : 9782811628888

  Un commentaire ?