Han Solo : Cadet impérial – Par Robbie Thompson & Leonard Kirk – Panini Comics

22 novembre 2019 0 commentaire
  • Cet album creuse davantage une période brièvement évoquée dans le film « Solo » : celle où le jeune Han Solo est formé au sein des troupes impériales.

Le film Solo de Ron Howard ne nous avait pas laissé à l’époque de sa sortie un souvenir impérissable, mais cela n’empêche pas l’éditeur Marvel de se lancer à la découverte de ce nouveau champ des possibilités pour raconter de nouveaux récits relatifs à l’univers de Star Wars. Le scénariste Robbie Thompson nous explique au travers de cette mini-série de quelle manière Han Solo a vécu sa formation militaire au sein des troupes de l’Empire.

Afin d’échapper à sa planète natale où il était menacé de mort par le cartel de la pègre locale, Han a pris le premier billet qui s’offrait à lui au spatio-port : le billet pour l’école militaire de l’Empire la plus proche. Bien qu’Han espère que cette malheureuse expérience dure le moins de temps possible, il aimerait tout de même que ce soit l’occasion pour lui de mettre les mains sur les commandes d’un appareil spatial. Pilote de chasseur TIE, ça ne serait pas un mauvais début...

Bien évidemment, Han déchante très vite car son caractère fougueux et libre ne supporte pas la froideur martiale de ses officiers de l’Empire. Il accepte d’autant moins cet univers que l’Empire n’a vraiment pas envie de donner un appareil à la première recrue venue... Encore plus si elle se montre des plus récalcitrantes ! Entre séjours en prison militaire et tentatives avortées de monter dans un chasseur TIE, l’expérience d’Han dans l’armée impériale est loin d’être une sinécure.

Han Solo : Cadet impérial – Par Robbie Thompson & Leonard Kirk – Panini Comics
Han Solo échappe souvent au peloton d’exécution parmi les troupes impériales car un officier perçoit son talent de pilote, dissimulé sous ses frasques insubordonnées.
© Lucasfilm LTD 2019

Nous avions peur avec les premières pages de cet album d’être déçus de retrouver Han Solo dans de telles conditions (le film éponyme n’ayant vraiment pas servi sa cause à nos yeux en racontant ainsi sa jeunesse), mais l’album balaye vite cette crainte car Robbie Thompson parvient à brosser le portrait d’un personnage tête brûlée qui se révèle finalement comme quelqu’un ayant le cœur sur la main. Une approche du personnage qui nous a plu le temps de l’album, notamment parce que cette idée se rapproche des canons que l’on a en tête quand on pense au personnage.

Toutefois, autant le traitement d’Han Solo nous a rassurés, autant nous n’avons été guère enthousiasmés par tout ce qui l’entoure : les autres personnages ne nous ont pas marqué et l’intrigue se révèle bien vite classique (malgré un retournement de situation qui met en avant l’ingéniosité d’Han). Il ne faudra pas non plus attendre de cet album un développement décisif par rapport à l’histoire globale de l’univers de Star Wars, car la mini-série redonne chronologiquement au film son personnage dans le même état qu’il lui avait été pris.

Dernier point qui nous a déçu : les planches de Leonard Kirk, où l’on a souvent bien du mal à reconnaître les traits de l’acteur Alden Ehrenreich, qui joue le personnage d’Han Solo dans le film éponyme. Bien souvent, le trait du dessinateur fait davantage penser à des caractéristiques du visage de l’acteur Harrison Ford, qui campe le personnage d’Han Solo dans les épisodes IV à VII ; ce qui a tendance à entrer en contradiction avec la chronologie développée dans la mini-série. Un constat d’autant plus dommage que ce sont les très belles couvertures du dessinateur David Nakayama, qui respectent cette attente initiale, qui sont utilisées pour attirer les lecteurs.

Han Solo : Cadet impérial n’est pas un album marqué du sceau de l’échec à nos yeux, mais il ne s’agit pas là non plus d’un album que nous tenons pour incontournable si vous êtes amateurs de l’univers de Star Wars, voire du personnage d’Han Solo en particulier. Une lecture qui pourrait mériter le coup d’œil, mais qui ne nous a pas enthousiasmé outre mesure.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Han Solo | Cadet impérial. Par Robbie Thompson (scénario) et Leonard Kirk (dessins). Traduction de Thomas Davier. Panini Comics, collection 100% Star Wars. Sortie le 14 août 2019. 112 pages. 17,00 euros.

  Un commentaire ?