Harley Quinn & les sirènes de Gotham - Par Paul Dini, Guillem March & Collectif - Urban Comics

23 mai 2020 0 commentaire
  • Réunissant trois des méchantes les plus connues et populaires de Gotham City, voici un titre qui fit date et qui se pose aujourd'hui comme une évidence. Écrit par un scénariste-vedette, cette excellente série joue habilement d'un univers connu pour créer quelque chose de neuf.

Comme Harley Quinn, créée dans le cadre du célèbre dessin animé des années 1990, l’idée d’un titre 100% Girls vient d’abord de cet univers, et plus particulièrement de ses adaptations comics qui ouvrent la voie avec Gotham Girls en cinq épisodes (2002) et Batman:Harley & Ivy en trois épisodes (2002-2004), titres dont nous vous avons déjà parlé.

Il faut finalement attendre 2009 pour voir la création d’un tel opus dans les comics DC classiques. Comptant en tout 26 épisodes, cet album [1] rassemble les dix premiers, écrits spécifiquement par Paul Dini. Quant au contexte de sa publication chez nous, il est évidemment en lien avec le film Birds of Prey, sorti en début d’année au cinéma.

L’histoire suit Catwoman, Poison Ivy et Harley Quinn qui décident de débuter une collocation ensemble, tout en tentant d’entrer dans le droit chemin... Un nouveau départ qui ne se fait pas sans heurts vu les vilains qui croisent leur chemin. La question de la confiance entre elles va se poser à plusieurs reprises.

Harley Quinn & les sirènes de Gotham - Par Paul Dini, Guillem March & Collectif - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Les épisodes alternent des histoires centrées sur chacune d’entre elles, avec autant de vilains différents, même si ces aventures restent chorales et qu’elles s’unissent toutes à la fin. En revanche, ce qui peut interpeller le lecteur non averti c’est qu’elles se déroulent juste après l’événement Heart of Hush, avec la présence du vilain Silence qui usurpe l’identité de Bruce Wayne. De même, le Sphinx, ici reconverti en détective, apparaît très souvent et fait office de quatrième protagoniste du titre.

On suit donc nos trois héroïnes qui tentent bon gré mal gré de trouver une nouvelle place dans la ville de Gotham. Loin d’être encore très amies, les tensions et les petites trahisons restent encore parfois présentes, mais elles se protègent les unes les autres.

Paul Dini, expert en reboot de personnages iconiques, construit comme souvent des relations procédant de l’amour vache, avec un certain mordant dans les situations. Soutenu par des dessinateurs efficaces, l’ensemble s’avère fun et débridé, donnant une vision unique de l’autre côté du miroir de Gotham, comme avec cet agent immobilier spécialiste en planques de vilains, pour ne citer que lui. Un incontournable du genre en somme.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Harley Quinn & les sirènes de Gotham. Scénario : Paul Dini, Guillem March & Scott Lobdell. Dessin : Guillem March, David Lopez & Andres Guinaldo. Traduction Thomas Davier. Urban Comics, collection "DC Classiques". Sortie le 17 janvier 2020. 256 pages. 22,50 euros.

Acheter cet album sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

[1Les épisodes contenus dans Harley Quinn & les sirènes de Gotham sont :
- Gotham City Sirens #1-10 (juin 2009 à mars 2010).

  Un commentaire ?