He is my master : tomes 1, 2, 3, 4 - Par Mattsu & Asu Tsubaki - Asuka

Par Charles-Louis Detournay 15 octobre 2008 
Un orphelin accepte d'héberger deux jeunes filles si elles acceptent de le servir en tenue légère. Malgré un thème plutôt osé, cette excellente série humoristique ne tombe jamais dans le mauvais goût : rires en cascades face aux fantasmes masculins opposés aux défenses féminines.

Izumi, une jeune fille au caractère trempé et sa jeune sœur plus délurée, Mitsuki, quittent leurs parents qui souhaitent se débarrasser de leur animal de compagnie : un affectueux crocodile, dénommé Pochi. Dans leur errance, elle aperçoive une petite annonce sur une maison aux allures de château : le maître des lieux embauche des employées de maison et est disposée à les loger (crocodile inclus).

He is my master : tomes 1, 2, 3, 4 - Par Mattsu & Asu Tsubaki - Asuka

En réalité, cette demeure appartient au jeune Yoshitaka, orphelin depuis peu et riche à millions. C’est surtout un fan de lolitas, maniaque des uniformes, voyeur patenté et givré de jeux érotiques ! L’arrivée de deux sœurs concrétise son rêve le plus fou, et il s’arrange rapidement pour qu’elles lui soient débitrices et ne puissent faire autrement que de travailler pour lui pour leur faire porter des uniformes à son goût. Son trio de soubrettes sera complet lorsqu’une de ses anciennes petites amies acceptera le servir car elle est tombée amoureuse ... d’Izumi !

Voilà le décor planté pour une excellente série humoristique pleine de quiproquos, de bastons et de déclarations d’amour ! Une nuée de personnages vont venir pimenter ce quintet (crocodile inclus) de joyeux drilles : les fantômes des parents de Yoshitaka, la jeune sœur de Mizuki et d’Izumi qu’il faudra protéger du maître lubrique, les parents des deux sœurs, le cousin du millionnaire (tout aussi givré), les collègues de classe, les rencontres de vacances, ... Toutes les excuses sont valables pour s’affronter autour de défis aussi variés que loufoques, et pour faire porter aux maids des tenues aussi courtes que déjantées !

Quoique laisse penser les tenues des héroïnes, He is my master est loin d’être érotique, mais bien une excellente série humoristique dont le thème central tourne autour des otakus et des fantasmes masculins.

Et la couleur devient noir et blanc

Le cadre général est rapidement posé (servantes + maître = obligation de le servir), et chaque chapitre, pouvant se lire indépendamment, met en scène tout ce petit monde dans des situations aussi abracadabrantesques que délirantes. Cerise sur le gâteau, le crocodile donne une touche d’humour très premier degré en symbolisant les principes premiers du mâle qui court derrière les filles et voudrait passer son temps à se prélasser.

Pour éviter de se répéter, les auteurs parviennent à opposer les différents protagonistes dans des défis et duels dont les objectifs sont souvent ridicules, et mais qui permettent de révéler leur nature profonde. En bonus, avec la première édition du tome 2, Asuka offre le premier épisode de l’animé, édité par Kaze. On regrette juste que les premières pages de chaque chapitre soient reproduites en noir et blanc, alors qu’elles sont en couleur dans les versions japonaises : cela déprécie un peu l’ensemble, et puis cela aurait été beaucoup plus agréable ... On comprend que les costumes des maids soient rapidement devenus en vogue chez les fans de cosplay.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

CONTENUS SPONSORISÉS  
PAR Charles-Louis Detournay  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD