Newsletter ActuaBD

Henri Dès, vedette du 7ème festival BD Delcourt

  • Pour la 7ème fois, Bercy Village (Paris XIIè) se laisse envahir par la bande dessinée à la mi-septembre. Le festival BD Delcourt se déroulera du vendredi 14 au dimanche 16 avec un invité surprise: Henri Dès qui fête ses 30 ans de carrière.

"Voilà déjà 30 ans que j’ai écrit pour la première fois une petite chanson pour mon fils Pierrick, juste pour lui tout seul, pour son plaisir et le mien, sans penser à plus. Je n’imaginais pas à ce moment-là que ce petit geste allait transformer ma vie. Le destin m’aura fait un cadeau magnifique. Merci." écrit Henri Dès. Indémodable, l’artiste suisse, âgé aujourd’hui de 67 ans, a développé une discographie impressionnante composée de chansons aux saveurs simples et uniques cultivant joyeusement fraîcheur et spontanéité. Avec des albums tous disques d’or [1] pour un total de quatre millions d’albums vendus, Henri Dès à quoi de faire des envieux.

Henri Dès, vedette du 7ème festival BD Delcourt
Le clin d’oeil de Zep
© Delcourt

Fortes du succès des albums consacrés à Renaud, Goldman et Cabrel, les Éditions Delcourt ont eu envie de fêter à leur manière les 30 ans de carrière de ce grand Monsieur de la chanson pour enfants en illustrant douze chansons de l’artiste. Drôle de ptit jus (Laurent Cagniat), Le Petit Chemin (Cécile Chicault), Ma forêt (Thierry Coppée), La Petite Charlotte (Nicolas Debon), Papa va pas vouloir (Yann Dégruel), Une marguerite (Malika Fouchier), L’Ogre (Boris Guilloteau), ), Quand j’étais bébé petit (Philippe Larbier), Les Loups (Jean-Luc Loyer), Le Petit Zinzin (Thierry Murat), Chanson pour mon chien (Alexis Nesme), Un Éléphant (Turf) et Mégadès (Zep) prennent une nouvelle vie sous les crayons des dessinateurs. Zep, un proche du chanteur, a également signé la couverture de l’album.

Henri Dès sera donc présent au 7ème festival BD Delcourt à Bercy Village qui se déroule du 14 au 16 septembre. Trois "parcours" sont proposés : un parcours jeunesse (chasse au trésor, atelier dessin, contes, projections), un parcours manga (cosplay, atelier dessin, fanzines, exposition Nana) et un parcourt BD (séances de dédicaces, concours de marionnettes Donjon, démonstration du jeu Okko). Pour plus de renseignements, consultez le site de l’éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/bercy2007/

L'affiche du Festival

(par Laurent Boileau)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Photo Henri Dès : © DR

[1Aujourd’hui en France, un disque d’or est remis à un artiste pour souligner que son album s’est vendu à plus de 75000 exemplaires. Avant juillet 2006, il fallait 100000 ex.

 
Participez à la discussion
4 Messages :
  • Et une fois de plus la bd à besoin de faire appel à une célébrité issue d’un autre média pour faire parler d’elle. On en a connu de moins intègres qu’Henri Dès mais ca reste désespérant

    Répondre à ce message

    • Répondu par Poisson Radieux le 13 septembre 2007 à  08:46 :

      On aimerait en effet connaître le rapport. Si seulement ils avaient pu inviter la Castafiore.

      Répondre à ce message

    • Répondu le 13 septembre 2007 à  09:25 :

      la bd n’a pas besoin de célébrité pour parler d’elle. voyez combien de sites sont dédiés à ce médium. on parle de la bd partout, elle inonde les rayons de nos librairies et de nos supermarchés.
      votre réflexion n’est pas vraiment fondée.
      par contre, réaliser ce genre d’album est pour un éditeur une chance, une opportunité de faire travailler des dessinateurs dont ils ont vu le dossier( dossier qui les intéressait), mais qu’il préfère voir bosser sur un plus petit nombre de pages, pour un essai.
      il est vrai qu’avant les éditeurs pouvaient le faire dans leur journal ( tintin et encore spirou aujourd’hui) . c’est aussi un moment pour un éditeur de travailler avec des auteurs qu’ils apprécient mais qui n’ont plus d’actualité dans leur catalogue.

      et puis, c’est surtout pour faire plaisir.
      cessons de voir le mal partout.
      des mômes seront heureux de voir ces chansons adaptées, les parents aussi, et pour le chanteur, c’est une forme de reconnaissance, c’est sympa aussi.

      Répondre à ce message

      • Répondu par LO le 13 septembre 2007 à  10:44 :

        Pourquoi la BD devrait-elle se scléroser dans une tour d’ivoire (ou de papier ?) Henri Dès est un chanteur de qualité, des auteurs de qualité ont travaillé sur cet album. Si ça donne de l’herpès aux intégristes de l’illustré, c’est déjà une bonne chose de prise. Vive la vie sans frontières et chapelles idiotes !

        Répondre à ce message

Newsletter ActuaBD