Henri Désiré Landru - Par Chabouté - Vents d’Ouest

10 octobre 2006 0 commentaire
  • Après les récits intimistes comme "Un ilôt de bonheur" et le fantastique de "Purgatoire", Chabouté revisite l'histoire en inventant un autre destin au criminel Landru. Bluffant.

Landru a été guillotiné en 1922 après un procès retentissant qui a tenu en haleine toute la France de l’entre-deux guerres. Il reste un des criminels les plus fascinants de notre histoire. Mais pour Chabouté, son destin donne lieu à une relecture audacieuse et torturée : Landru n’a pas été exécuté par son bourreau à la demande du juge qui l’a condamné. Il a été victime d’une manipulation de la part d’un couple de malfaiteurs sanguinaires. Bien plus que lui, au départ décrit comme un simple escroc.

Partant de ce postulat étonnant, Chabouté bâtit un récit axé autour des relations entre d’une part, ses conquêtes, et de l’autre, les deux criminels l’obligeant à rabattre sans cesse de nouvelles victimes. On suit en détail les premiers rendez-vous, les voyages en train vers la villa de Gambais sinistrement célèbre, et puis au bout du chemin, la détonation du pistolet. Toujours le même choc dans la nuit, au milieu de la campagne, sans témoins.

Chabouté, grand maître de la narration en noir et blanc, n’a pas lésiné sur les répétitions pour illustrer la sauvagerie organisée qu’il met en scène. Son récit regorge de planches sans dialogues, posant des ambiances pesantes, menaçantes, parfois sinistres. C’est notamment ce qui explique la longueur de l’album :138 pages.

Un pavé qui s’avale sans difficulté tellement l’auteur insuffle une fluidité magistrale à son histoire. Et même si l’on retrouve d’un album à l’autre des expressions du visage et des personnages qui ont tendance à se ressembler, la force romanesque l’emporte.

Reste le contexte historique. Pourquoi avoir choisi de réécrire l’histoire ? Pas forcément gênant, dans la mesure au bout du compte, on veut en savoir plus, on finit par s’intéresser de près au vrai Landru, et forcément par connaître la vérité.

Henri Désiré Landru - Par Chabouté - Vents d'Ouest

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?