Heroes Reborn | Volume 1/3 – Collectif – Panini Comics

  • Le scénariste-star Jason Aaron nous propose un événement dans une réalité alternative : les Avengers n'ont jamais existé, remplacés par l’Escadron suprême. Les héros qui composent cette équipe font par ailleurs furieusement penser à un miroir déformé d’une très célèbre équipe de la Distinguée Concurrence !

L’intrigue proposée par le scénariste Jason Aaron est des plus accessibles : le lecteur découvre une réalité où les Avengers n’existent pas et où ses habituels membres n’ont pas suivi la trajectoire qu’on leur connaît normalement. Seul un personnage se questionne sur la véracité de cette réalité qui ne ressemble pas à la sienne : le chasseur de vampires Blade.

Heroes Reborn | Volume 1/3 – Collectif – Panini Comics
Blade est le seul personnage conscient que quelque chose cloche.
© Marvel

À défaut des Avengers, Blade découvre vite que cette réalité est protégée par l’Escadron suprême, des héros répondant aux ordres du président des États-Unis Phil Coulson (?!). Cette équipe de super-héros a une composition qui parlera immanquablement aux lecteurs de comics : le leader Hyperion y semble un décalque de Superman, le détective Nighthawk une copie de Batman et la guerrière Power Princess une sœur cachée de Wonder Woman. Entourez-les de personnages faisant référence à Flash et Green Lantern, vous obtiendrez ainsi une équipe qui fait énormément penser, à dessein, à la Justice League de la Distinguée Concurrence.

Dans ce premier volume, Jason Aaron satisfait avant tout à l’exercice de l’exposition : très rapidement, les héros de l’Escadron suprême sont présentés comme les fers de lance d’un pouvoir politique à tendance totalitaire, ces héros ayant l’autorisation du président des États-Unis pour tuer les super-vilains ou les envoyer croupir dans une dimension parallèle. L’exercice est pour l’instant plaisant à nos yeux, mais on ne doute pas que ce thème a probablement déjà été traité en long et en large du côté de DC Comics. À voir où souhaite aller Jason Aaron avec cette histoire dans laquelle beaucoup de protagonistes se questionnent sur la véracité de cette réalité…

L’Escadron suprême, un air de déjà vu ?
© Marvel

Ce qui nous a intéressés dans ce volume, c’est de découvrir des séries alternatives où les choses ne se sont pas déroulées comme dans l’univers Marvel de référence : un Peter Parker qui n’est pas devenu Spider-Man, des Starjammers (groupe de corsaires de l’espace mené par Christopher Summers, père de Scott -Cyclope-, Alex -Havok- et Vulcain) qui ont remplacé dans l’esprit les Gardiens de la Galaxie ou encore des X-Men menés par Magnéto qui n’en finissent pas d’être persécutés. Même si l’exercice n’a apparemment pas de finalité décisive, il n’en demeure pas moins qu’il s’agissait de lectures plaisantes à suivre.

Porté par les belles planches d’une équipe de dessinateurs talentueux -nous avons ainsi particulièrement apprécié celles proposées par Ed McGuinness, ce premier volume de Heroes Reborn est intriguant en l’état. Nous sommes curieux de découvrir où le scénariste Jason Aaron veut en venir avec cette histoire, même si le doute d’un exercice de style plane.

(par Romuald LEFEBVRE)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Heroes Reborn | Volume 1/3. Par Jason Aaron, Ryan Cady, Marc Bernardini, Steve Orlando (scénario), Ed McGuinness, Dale Keown, Carlos Magno, Michele Bandini, Stephen Byrne, Rafael De La Torre, Ron Lim, Federico Vicentini et Bernard Chang (dessins). Traduction de Jérémy Manesse. Panini Comics. Sortie le 8 décembre 2021. 184 pages. 16,00 Euros.

 
Newsletter ActuaBD