Highlands T1 – Par Philippe Aymond – Dargaud

22 septembre 2012 0 commentaire
  • Dans «Highlands», Philippe Aymond raconte l'existence d'un peintre portraitiste sur fond de rivalités anglo-écossaises. L'occasion pour l'auteur d'une escapade classique, entre deux thrillers d'espionnage.

Pour établir un portrait de sa fille Amélia, le Duc de Paxton engage le peintre Joseph Callander, de retour de Naples, dont on loue le savoir-faire et la patte inspirée. Alors que les rivalités entre Anglais et Écossais divisent le clan, l’atmosphère de cette petite cour rongée par la jalousie est délétère. Callander est victime d’un complot et mis aux arrêts. Gravement blessé, il survit et fomente sa vengeance depuis les Highlands...

Délaissant « Lady S. » (best seller d’espionnage scénarisé en roue libre par Jean Van Hamme), Philippe Aymond se fait plaisir dans « Highlands », un agréable diptyque qui a toutes les caractéristiques de l’album de dessinateur.

Il y a tout d’abord le héros, Joseph Callander, un peintre portraitiste au service des fortunés ; il y a les landes écossaises, leur faune, leur flore ; il y a enfin les costumes flamboyants des Lords et Ladies du dix-huitième siècle...

Manifestement, Aymond avait envie de dessiner autre chose que du contemporain et il s’en est donné l’opportunité. Sans être révolutionnaire, Highlands est une histoire bien charpentée, dont l’entame classique a de quoi séduire les amateurs de fictions historiques.

Highlands T1 – Par Philippe Aymond – Dargaud
Un extrait de "Highlands T1"
© Aymond - Dargaud

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

A propos de Philippe Aymond, sur ActuaBD :

> « Le destin de Suzan va basculer de façon assez importante ». Entretien en novembre 2008

> Apocalypse Mania intégrale, T6, T7&8

> Lady S. T1, T3,T5, T7

  Un commentaire ?