Histoire dessinée de la France, tome 1 : une balade dans l’Histoire de France

31 octobre 2017 0 commentaire
  • "Beaucoup de français ont un rapport confus à l'histoire de France, qu'ils connaissent assez mal. Or, pour savoir qui ils sont vraiment, ils doivent la comprendre". Jules Michelet, grand historien du XIXe siècle, résume ainsi parfaitement cet album. Est-ce encore un album poncif et ennuyeux sur l’Histoire ? Comptons sur Molières, Marie Curie et leurs autres comparses pour animer un voyage passionnant dans le temps et dans l’espace.
Histoire dessinée de la France, tome 1 : une balade dans l'Histoire de France

La Revue Dessinée, connue et reconnue pour avoir mis à l’honneur la BD de reportage depuis quelques années, s’est associée avec les éditions de La Découverte pour lancer une ambitieuse fresque en 20 tomes sur l’Histoire de France, supervisée par l’historien Sylvain Venayre. Il scénarise aussi ce premier tome qui se veut être une introduction à l’ensemble mais également une très riche et passionnante leçon d’historiographie.

"Pour comprendre l’histoire, il faut savoir comment elle a été écrite". Peut-on parler de "naissance" de la France, peut-on la dater ? A quoi sert l’histoire et comment l’écrit-on ? Quel est le poids des images dans l’enseignement de l’histoire (c’est bien le moins lorsqu’on travaille avec le média BD) ?

Pour vulgariser (non, ce n’est pas un gros mot) ces notions et les rendre vivantes, l’auteur nous propose un tour de France en compagnie de Jules Michelet, Jeanne d’Arc, Molière, Marie Curie et le général Dumas (père d’Alexandre), à la recherche d’un lieu de sépulture pour le maréchal Pétain dont ils ont récupéré le cercueil.

C’est un pari louable et ambitieux et sans doute nécessaire après la tentative de création d’une "maison de l’Histoire de France" voulue par le Président Sarkosy lorsqu’il était aux manettes, destinée à asseoir une mythologie nationale. Il est nécessaire de montrer que l’histoire est une science objective où il est possible de dépasser les passions humaines individuelles et l’instrumentalisation, mais qu’il est aussi très facile de dévoyer.

À la lecture de ce premier tome, c’est le terme d’« érudition » qui le définit le mieux. Les sujets, parfois complexes, sont abordés avec pédagogie et humour. Toutefois, l’album a le défaut de ses qualités : la quantité d’informations nécessite parfois un texte abondant (rien à voir avec Blake et Mortimer non plus…) et des références qui ne sont expliquées que dans le dossier documentaire (très bien fait par ailleurs). Il faut donc avoir un réel goût pour l’histoire pour se lancer. Bien entendu, on ne saurait passer sous silence le beau travail d’Étienne Davodeau au trait si reconnaissable. C’est le signe des grands artistes.

C’est un projet d’une grande qualité qui nous est proposé ici qui mérite que l’on suive le travail qui nous sera proposé dans les tomes à venir.

Un Curieux Equipage
© Etienne Davodeau, Sylvain Venayre, La Revue Dessinée, La Découverte.
La Frontière
© Etienne Davodeau, Sylvain Venayre, La Revue Dessinée, La Découverte.
Étienne Davodeau et Sylvain Venayre. Photo : D. Pasamonik (L’Agence BD)

(par Jérôme BLACHON)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

.
Commander Histoire dessinée de la France T1 La balade nationale à la FNAC

  Un commentaire ?